Fermer

Vivre plus sainement?

Retour

Relaxation

Actuel

Dossiers relatifs au domaine de la relaxation

Avis des experts

Détente
schlafen-im-zug.jpg
Hans-Ueli I., Sarnen
Comment puis-je utiliser le temps que je passe dans le train pour me détendre?
anna-francesca-steinmann

Anna Francesca Steinmann, Thérapeute complémentaire p.p.

Asseyez-vous en vous tenant droit(e), posez vos pieds à plat sur le sol, débranchez votre portable, placez vos mains confortablement sur vos genoux et fermez les yeux. Concentrez-vous sur votre respiration et sur le souffle qui entre et sort par votre nez. Inspirez et expirez calmement et régulièrement. Imaginez, lors de chaque expiration, la façon dont votre corps se détend et s’enfonce dans le siège. Mais ne vous stressez pas pour entrer dans la relaxation! La détente a besoin de routine et avec un peu d’exercice, cela fonctionnera très bien dans le train et vous y prendrez plaisir.

Un conseil contre les discussions bruyantes des navetteurs: achetez un bon casque qui enserre bien l’oreille et écoutez de la musique de relaxation.

Équilibre vie professionnelle / vie privée
frau-telefonieren-kochen.jpg
Loic F., La Ferrière
Le multitasking, prestation d’efficacité ou faculté épuisante?
anna-francesca-steinmann

Anna Francesca Steinmann, Thérapeute complémentaire p.p.

Jusqu’à récemment, le multitasking – c’est-à-dire la capacité à réaliser simultanément plusieurs tâches – était encore considéré comme le critère d’efficacité par excellence dans le monde du travail. Aujourd’hui, des études (étude de l’université de Linköping, Suède, 2016) attestent que notre cerveau ne peut pas vraiment résoudre plusieurs tâches simultanément. Notre cerveau peut uniquement traiter avec une performance maximale la perception d’un seul organe sensoriel. Dans le multitasking, notre cerveau saute d’une activité à l’autre. Ce changement permanent est fatiguant et demande de nombreuses pauses, qui devraient se faire sans portable. Il épuise les réserves d’énergie et nous nous sentons stressés. On peut donc dire ici qu’en faire moins, c’est mieux. Une liste des choses à effectuer, p. ex., permet de travailler point par point de façon concentrée sans causer de stress supplémentaire.

Fun Fact: du reste, le mythe selon lequel les femmes seraient plus douées que les hommes pour le multitasking est faux. Le multitasking est vécu différemment par les personnes, indépendamment du sexe.

Vous trouverez des informations complémentaires ici.

Réduire le stress
mann-schaut-auf-uhr
Bastian H., Interlaken
Le stress sur le lieu de travail peut-il provoquer des maladies psychiques?
daniela-egg-erzinger

Daniela Egg Erzinger, Psychologue et responsable de projet RH

Les maladies psychiques ne résultent généralement pas d’un stress au travail. Mais celui-ci peut être un déclencheur de difficultés psychiques (p. ex. par des sollicitations aigues ou prolongées, des conflits non résolus avec des collègues de travail ou des supérieurs, du harcèlement, un surmenage…).

Normalement, c’est toutefois tout le contraire qui se passe: le travail nous aide à rester en bonne santé. En effet, les personnes au chômage portent un lourd fardeau, elles se retrouvent soudain sans contacts sociaux, n’ont plus d’activité ni de structure quotidienne, ne reçoivent guère de reconnaissance, perdent confiance en elles et courent ainsi un risque accru de souffrir d’un trouble psychique.

Sources: 

Livre «Ganz normal anders. Alles über psychische Krankheiten, Behandlungsmöglichkeiten und Hilfsangebote.» Thomas Ihde-Scholl. Pro mente sana

Stiftung Rheinleben. Leitfaden für Arbeitgeber und Führungskräfte.

Posez-nous vos question

Cela pourrait également vous intéresser: