Fermer

Vivre plus sainement?

Pourquoi nous devrions aller dehors maintenant

En été, il est facile de bouger en plein air. Mais à la saison froide également, notre corps et notre esprit ont besoin d’un contact direct avec la nature.

Les journées raccourcissent, il fait nuit plus tôt, le temps est froid et humide. L'envie de faire de l’exercice à l’extérieur baisse. Mais le retour au vélo d’appartement n’est pas la bonne solution. Car la nature, dehors, a beaucoup plus à offrir au corps et à l’esprit que nos quatre murs.

C’est aussi ce que révèle une analyse effectuée par des chercheurs britanniques de l’Université de Exeter: en examinant les résultats de différentes études, ils ont cherché à découvrir si c’était le sport à l’intérieur ou l’activité en plein air qui apportait le plus grand bénéfice au corps et à l’esprit. Leur conclusion: le stress, la contrariété et la mauvaise humeur s’atténuaient beaucoup plus chez les participants qui faisaient du sport en extérieur. En outre, ces derniers y prenaient plus de plaisir et étaient dans l’ensemble plus satisfaits.

L’humeur, les voies respiratoires et le système immunitaire en profitent également

Une seule devise s’applique donc en automne: sortir dans la nature! De préférence dans des parcs ou des forêts, où l’air est naturellement filtré et exempt de gaz d’échappement. En outre, l’automne nous attend avec ses couleurs chatoyantes et son air pur.

De plus, les promenades ou l’exercice à l’air frais ont pour effet de stimuler la circulation du sang à la saison froide. Le système immunitaire réagira moins aux fluctuations de température par des rhumes ou la grippe. Si, de surcroît, le soleil brille, le corps fera le plein de vitamine D, précieuse pour le système immunitaire et l’ossature. L’air plus humide de l’extérieur est aussi agréable pour les voies respiratoires, desséchées en hiver par l’air chauffé dans les bureaux ou à la maison.

Essayer quelque chose de nouveau en automne

Selon les conditions météorologiques, il faut bien entendu avoir les vêtements adaptés, comme une veste imperméable, des chaussures de course étanches ou un bonnet pour se protéger du froid et de la pluie, ainsi que, le cas échéant, un équipement de sécurité comme un casque ou une protection adéquate contre les chutes, car le sol est plus glissant en automne qu’en été.

Bien entendu, on peut faire un geste pour sa santé à l’automne en pratiquant le jogging, le vélo, la marche nordique et la randonnée. Mais certains préfèrent, précisément à cette saison, exercer une autre activité sportive qu’en été. D’une part parce que les personnes ayant les bronches fragiles doivent faire attention si elles font du sport par temps humide et brumeux, d’autre part parce que l’automne est l’occasion idéale pour essayer une nouvelle activité en plein air. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Conseil: le skate

La variante moderne du patin à roulettes semble simple, mais elle fatigue au bout de quelques minutes seulement, car l’ensemble du corps est sollicité pour prendre de l’élan, maîtriser les virages, freiner et simplement maintenir l’équilibre. Important: un équipement de sécurité complet!

Conseil: le VTT

En été, toute la famille fait du vélo. En automne, maman et papa dévalent des pistes balisées en forêt avec le VTT, traversant flaques d’eau et de boue sur des chemins sinueux et caillouteux. Une attention particulière est alors de mise, car tout le corps est sollicité pour stabiliser les roues, garder l’équilibre dans les descentes et absorber les chocs. Important: le casque!

Conseil: le jogging en terrain naturel

L’entraînement à la course en ville devient rapidement monotone, car il n’y a rien de nouveau ni de surprenant à découvrir en route. Sur un terrain naturel en revanche, on a besoin d’une attention permanente pour ne pas glisser sur le sol mouillé, franchir les troncs d’arbre tombés par un saut ciblé, maintenir l’équilibre sur un terrain en pente ainsi que mobiliser et répartir correctement ses forces dans la montée. Requérant de la persévérance, cet exercice entraîne la coordination. Important: de bonnes chaussures de course avec un profil antidérapant!

Conseil: le jardinage pour faire de l’exercice

L’été a laissé beaucoup de travail dans le jardin: il faut couper les haies et les arbustes, tondre encore une fois et scarifier le gazon, arracher les mauvaises herbes et balayer les feuilles. En laissant les appareils électriques dans le cabanon et en travaillant avec des outils manuels, on peut faire de nombreux exercices d’entraînement. Important: des gants pour ne pas avoir d’ampoules!

Conseil: boule et pétanque en dehors des sentiers battus

Chez nous, la pétanque est souvent considérée comme un sport réservé aux seniors. Mais dans le sud de la France, les hommes de tout âge gardent leur forme et leur bonne humeur pendant tout l’hiver grâce à ce jeu de boules. Avec la variante moderne qu’est la Crossboule, en revanche, on n’a pas toujours besoin d’une surface plane sablonneuse pour placer les boules. La Crossboule fonctionne partout: dans les parcs, en forêt, au bord d’un lac, dans une cour. Et cela devient intéressant quand le terrain est vallonné. Nous recommandons alors d’utiliser des boules plus souples ou des petits sacs spéciaux qui sont remplis de sable et restent immobilisés partout.

Conseil: le yoga renforce le corps et l’esprit

En été, il fait souvent trop chaud pour faire du yoga en extérieur. En automne, par contre, dans un parc ou au jardin, les exercices athlétiques du yoga renforcent la masse musculaire, libèrent l’esprit et atténuent le stress.

D’autres idées pour un automne actif

de Andreas Grote,

publié le 01.10.2018


Cela pourrait également vous intéresser: