Fermer

Vivre plus sainement?

Hallux valgus: que faire quand on ne trouve plus chaussure à son pied?

Le port de chaussures trop étroites, une faiblesse des tissus conjonctifs ou encore le surpoids sont autant de facteurs pouvant causer un «hallux valgus». Le recours à la chirurgie est uniquement indiqué en présence de fortes douleurs. Mieux vaut prévenir...

Les chaussures à talons hauts et les escarpins ont beau être jolis, ils ne sont pas bons pour les pieds. L’hallux valgus, une déformation du gros orteil également connue sous le nom d’«oignon», est cinq fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Il apparaît de manière très progressive et touche souvent les deux pieds – pas toujours simultanément ni au même degré.

Selon les spécialistes, la prédisposition génétique joue un rôle important dans son apparition, le risque de transmission génétique étant de 75%.

Les facteurs prédisposants

Les chaussures trop étroites ne sont pas la seule cause possible d’un «hallux valgus». Ce dernier peut aussi être provoqué par une faiblesse des tissus conjonctifs, un surpoids, un trouble de la croissance ou encore une sursollicitation de l’articulation métatarso-phalangienne du gros orteil lors d’une pratique sportive. Certaines particularités congénitales peuvent aussi favoriser la formation d’un hallux valgus. C’est le cas par exemple des pieds de type «égyptien», qui se caractérisent par un gros orteil plus long que lles autres. Enfin, certaines pathologies, telles que les maladies neuromusculaires, les rhumatismes ou une faiblesse des tissus conjonctifs peuvent elles aussi être à l’origine d’un oignon. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En savoir plus sur les problèmes articulaires

Tout sur le sujet

Opérer: oui ou non?

Encadré: mesures préventives

Même si un hallux valgus ne peut pas être complètement évité en présence d’une prédisposition génétique, il existe quelques mesures préventives:

  • Porter des chaussures confortables et éviter les talons de plus de trois ou quatre centimètres.
  • Éviter les sports qui soumettent les pieds à des chocs importants (tennis, badminton, course à pied).
  • Utiliser des semelles pour réduire la pression au niveau de la tête des métatarses.

Attention: les attelles de correction et autres correcteurs d’orteil ne peuvent pas corriger la déviation ni stopper l’évolution d’un hallux valgus.

En raison de la déviation du gros orteil, la face interne du pied est sursollicitée et le gros orteil passe au-dessus ou en dessous du deuxième et du troisième orteil. Il s’ensuit l’apparition de points de pression et de fortes douleurs. Étant donné qu’il est difficile de prédire l’évolution d’un hallux valgus, des raisons purement esthétiques ou préventives ne justifient pas une opération. Le recours à la chirurgie est uniquement indiqué si l’oignon cause des douleurs très importantes et un handicap important au quotidien.

L’opération consiste à corriger tous les éléments qui ont contribué à la formation de l’hallux valgus. Elle est réalisée sous anesthésie locale ou régionale, en traitement ambulatoire ou stationnaire. Il convient de bien réfléchir avant d’opter pour l’une ou l’autre des techniques chirurgicales existantes.

Les complications post-opératoires sont rares mais pas exclues. On note une récidive dans cinq pour cent des cas. Les sportifs de haut niveau doivent impérativement tenir compte du fait qu’une raideur articulaire peut apparaître suite à l’opération.

de Dr Bernard Jordan,

publié le 27.05.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bilan de santé de medbase

S'abonner