Fermer

Vivre plus sainement?

L’acupuncture aide les bébés souffrant de coliques

Il semble absurde de traiter des bébés qui hurlent par l’acupuncture – mais c’est précisément ce qui a aidé lors d’une expérimentation.

Les nourrissons âgés de huit à douze semaines avaient auparavant hurlé quotidiennement au minimum trois heures et ce, au moins trois fois par semaine et sans raison apparente. Avant l’étude, il avait été tenté de supprimer le lait de vache, et ce tant dans le biberon que chez la mère allaitante. De plus, les parents devaient tenir un journal des cris, soutenus en cela par du personnel spécialisé qui les conseillait par téléphone. De cette manière, il avait déjà été possible de stopper les hurlements chez plus de la moitié des bébés, selon les auteurs de l’étude. L’acupuncture n’a ensuite plus été utilisée que chez les 147 bébés souffrant de coliques et pour lesquels ces mesures étaient restées sans résultat.

Deux heures de cris de moins par jour

Quatre courtes séances d’acupuncture spéciale bébés ont fait que les petits patients étaient plus calmes. Avant, ils hurlaient en moyenne 250 minutes par jour, et au bout de deux semaines de thérapie, ce n’était plus que 140 minutes. Les bébés qui n’avaient pas bénéficié de l’acupuncture hurlaient au début 260 minutes par jour; puis les cris ont diminué d’eux-mêmes, ramenés à 180 minutes.

L’acupuncture sur les bébés avait ceci de particulier que les aiguilles n’étaient insérées ni profondément, ni longtemps. Sur un total de 388 aiguilletages, 200 enfants ont à peine réagi ou ont continué de dormir, 157 ont crié pendant une minute tout au plus, et 31 ont pleuré en moyenne 2,7 minutes. Environ un bébé sur trois atteints de coliques a continué de hurler malgré l’acupuncture.

Source: Landgren K, Hallström I. «Acupunct Med» Online

 

Publié le 13.11.2017,

de Dr med. Martina Frei


Cela pourrait également vous intéresser: