Des fascias passés au rouleau

Sportifs et thérapeutes prennent de plus en plus conscience de l’importance des fascias. Les stimuler favorise la récupération.

Les personnes qui cuisinent connaissent bien les fascias: il s’agit de cette pellicule blanche dure qui enveloppe la viande crue. Ou de la peau blanc jaunâtre qui entoure les oranges et les sépare en différents filets.
Le corps humain est lui aussi parcouru de fascias extrêmement ténus ou de plusieurs millimètres d’épaisseur. Les fascias enveloppent les muscles, les os, les organes et les nerfs. Ils assument un rôle de maintien, de fixation et de lien. Ils sont également désignés par le terme plus courant de tissus conjonctifs.

Ennemi numéro 1: le stress et le manque d’exercice

Que sont les fascias?

Les fascias sont les tissus biologiques qui enveloppent notre corps et nos organes. Ils se composent de quelque 70 billions de cellules. Le fascia est la toile d’araignée en 3 D dessinée par les protéines fibreuses, collantes et humides qui assurent le bon positionnement des différents éléments.

Les fascias jouent un grand rôle sur la façon dont nous ressentons la douleur, sur notre souplesse et notre performance. En un mot, sur notre santé. En cas d’adhérences, de déformations ou de durcissement, les fascias peuvent faire mal, suscitant alors des douleurs cervicales et articulaires ou des maux de ventre, ou encore des douleurs dans les épaules et le dos. Un étirement excessif ou une sursollicitation des muscles conduisent également à des blessures au sein du tissu fascial – qui se feront remarquer au travers de courbatures ou, bien plus grave, de déchirures musculaires.

Les fascias ont pour principal ennemi le stress et le manque d’exercice. Lorsque les tissus conjonctifs sont très élastiques, souples et résistants, le sportif pourra en revanche faire appel à la totalité de sa performance physique. Des fascias entraînés constituent également une bonne prophylaxie contre les blessures.

En lien avec le sujet – poursuivez votre lecture ci-dessous

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Comment entraîner vos fascias

Dance Baby, dance!

Le stress, le manque d’activité physique et les mauvaises postures favorisent la déformation et l’adhérence des fascias. Cette altération limite la capacité de mouvement et la souplesse. Pour suivre un entraînement des fascias efficace, gratuit et agréable, dansez! La pratique régulière de la danse fait travailler d’innombrables groupes musculaires et assure la souplesse des fascias.

La méthode la plus répandue aujourd’hui est l’auto-massage à l’aide d’un Foam Roll (rouleau). Les stars de Hollywood et les athlètes ne jurent que par ces petits rouleaux en mousse. Leurs détracteurs avancent en revanche que de simples exercices de gymnastique seraient tout aussi efficaces. Quoi qu’il en soit, cet entraînement des fascias a pour but d’accélérer la récupération et d’éviter les courbatures.

Ces rouleaux de massage tendance se déclinent en plusieurs modèles, niveaux de dureté et catégories de prix (de CHF 15 à CHF 60). Les marques les plus renommées sont «Blackroll» et «Trigger Point». Les débutants choisiront de préférence un modèle souple, tandis que les pratiquants avancés miseront sur des versions plus fermes.

Pour ressentir un effet, il convient de s’entraîner trois à quatre fois par semaine pendant 15 bonnes minutes, en faisant glisser ses bras, ses jambes et son fessier contre le rouleau. La pression générée conduit notamment à une meilleure irrigation sanguine des muscles, ce qui permet d’intensifier la récupération.

Publié le 25.07.2017,

de Flavian Cajacob


Cela pourrait également vous intéresser: