Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Dans la neige en toute sécurité

En ski de fond ou à pied dans la neige? Voici ce à quoi vous devez prêter une attention particulière en hiver pour éviter les blessures.

Ski: ajustez vos fixations

Avant le début de la saison de ski, faites vérifier vos fixations de ski dans un magasin spécialisé et faites-les ajuster en fonction de votre poids, de votre âge et de votre style de descente. En effet, 41% des personnes qui ont un accident sur les pistes se blessent au genou. Selon une étude de l’Université d’Innsbruck, la principale raison des blessures au genou est une fixation de ski qui ne s’ouvre pas pendant la chute.

Le risque est deux à trois fois plus élevé pour les femmes que pour les hommes car elles ont des muscles des jambes moins puissants. «Les muscles des jambes sont importants pour la rotation et donc pour la libération de la fixation», explique Nathalie Sausgruber, responsable de la médecine du sport chez Medbase Lucerne. La vignette de ski du BPA garantit un réglage et un contrôle corrects.

Ski: tenez vos bâtons correctement

Le pouce du skieur est une blessure classique des sports d’hiver. Celle-ci se produit lorsque le pouce est tiré vers l’arrière et tordu par le bâton de ski lors de la chute, ou qu’il atterrit sous le bâton. Par conséquent, laissez pendre la boucle de vos bâtons et n’y glissez pas votre main. Ou utilisez des bâtons dont la boucle se clipse et se détache en cas de chute.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

Pour davantage de sécurité sur les pistes

Snowboard: protégez vos poignets

Portez des protège-poignets lorsque vous faites du snowboard afin de réduire le risque de blessure. Il existe également des gants de snowboard spéciaux renforcés au niveau du poignet. En effet, le risque de blessure au poignet est relativement élevé, surtout pour les débutants.

En essayant de se retenir lors de la chute, on court le risque de se fracturer l’extrémité du radius. «C’est un réflexe typique», dit Nathalie Sausgruber. Les entorses et les contusions sont des blessures typiques en snowboard: dans 39% des cas aux membres supérieurs, suivies de près par 30% aux membres inférieurs.

Snowboard: apprenez à tomber correctement

Une blessure typique du snowboard est la «Snowboarder’s Ankle», ou fracture du processus latéral du talus. Il s’agit d’une compression de l’articulation du pied ou de la cheville. Les freestylers qui portent des softboots y sont particulièrement sujets, explique Nathalie Sausgruber. Par exemple lorsqu’ils passent un obstacle ou une bosse et subissent un atterrissage inattendu. Adaptez donc votre style de ski à vos compétences et évitez les atterrissages incontrôlés sur la piste. Skiez avec prudence afin de ne pas être surpris par des bosses.

Ski de fond: prenez un cours

Si vous êtes novice en ski de fond, suivez un cours et apprenez la bonne technique. Les blessures sont certes rares en ski de fond, mais une chute peut entraîner des contusions et des blessures à la cheville ou au genou. Les débutants, en particulier, doivent d’abord s’habituer à l’instabilité des skis.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

Luge: portez un casque

Sept règles de comportement en luge
  • Respectez les autres lugeurs
  • Adaptez votre vitesse et votre pilotage à vos capacités
  • Prévoyez une trajectoire qui assure la sécurité du lugeur précédent
  • Respectez une distance suffisante en cas de dépassement
  • Montez ou descendez de la luge en bordure de piste
  • Stationnez uniquement en bordure de piste
  • Respectez la signalisation et le balisage
  • Vous trouverez plus d’informations sur la luge sur le site Internet de la Suva.

Selon la Suva, environ 7000 accidents de luge surviennent chaque année en Suisse. La raison principale est que la vitesse est souvent sous-estimée.

Les blessures les plus fréquentes surviennent au niveau des jambes, dont un quart au genou. Une personne sur six se blesse à la tête, alors que celle-ci pourrait être protégée par un casque. Pourtant, selon une enquête récente du BPA, seule la moitié des personnes se protègent la tête en luge.

Veillez également à choisir une luge souple pour les pistes dures. Celle-ci est plus facile à diriger qu’une grande luge en bois. Les bobsleighs ne sont pas non plus adaptés à une piste de luge dure, car ils réagissent trop lentement.

Randonnée hivernale: portez des chaussures adaptées

Conseils en cas de blessure

Pour soulager la douleur, vous pouvez, en guise de premier traitement:

  • Refroidir et surélever la jambe ou la main blessée
  • Appliquer une pommade à la consoude ou un gel à base d’arnica (préparations à base de plantes ayant un effet anti-inflammatoire)
  • Stabiliser l’articulation avec un bandage

Quand consulter d'urgence un médecin?

  • Si le genou ou le poignet enfle considérablement
  • Si l’articulation blessée est bloquée
  • Si la douleur ne s’est pas sensiblement atténuée le lendemain au plus tard

De longues promenades dans la neige sous le soleil. Le ski de fond et la randonnée hivernale sont en vogue et sont bons pour le corps et l’esprit. Les risques liés à la randonnée en hiver sont les mêmes que ceux des randonnées en été. Les blessures peuvent être dues à un dérapage ou à une torsion de la cheville.

Choisissez donc un équipement adapté. Portez de bonnes chaussures, un bonnet et des gants et adaptez votre tenue à la température. Respectez le balisage et la signalisation. En particulier en cas de neige fraîche ou de mauvais temps: informez-vous sur les risques d’avalanche, sur les éventuels changements météorologiques et surtout sur les horaires du dernier téléphérique en partance pour la vallée.

de Susanne Schmid Lopardo,

publié le 12.01.2021, ajusté le 22.01.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg