Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Garder l’équilibre

En entraînant l'équilibre et la stabilité, vous évitez les troubles et les chutes. Notre instructeur de fitness présente cinq exercices faciles à intégrer dans la vie quotidienne.

Nous nous avachissons sur notre chaise de bureau, nous laissons tomber nos épaules et nous traînons les pieds en marchant - nous sommes souvent à peine conscients de notre posture au quotidien. Cela peut entraîner des troubles tels que des douleurs lombaires ou des tensions dans la région du cou, ou parfois des chutes fatales. Pour rester en bonne santé et mobile à long terme, il faut donc travailler régulièrement sa stabilité et son équilibre. Un entraînement holistique comprend non seulement des exercices de force et de conditions physique, mais favorise également l'équilibre et la coordination. Certains exercices précieux sont faciles à intégrer dans la vie quotidienne. Mais cela ne suffit pas, souligne Silvan Rey, directeur du parc de fitness Milandia à Greifensee, dans le canton de Zurich. «Les exercices au quotidien ne peuvent pas remplacer un entraînement conscient et ciblé, mais ils constituent un bon complément.»

L’instructeur de fitness diplômé recommande les exercices suivants, que vous pouvez faire en vous brossant les dents, en regardant la télévision, en attendant le train ou devant la machine à café, par exemple:

Silvan Rey
Saisissez toutes les occasions de monter ou de descendre des escaliers dans votre vie quotidienne au lieu d'utiliser l'ascenseur ou l'escalator.
Silvan Rey, instructeur de fitness diplômé et directeur du parc de fitness Milandia

Roulement des pieds:

Debout sur le sol, en chaussettes ou pieds nus, les pieds écartés de la largeur des hanches. Basculez d'avant en arrière: sur la pointe des pieds, passez du milieu du pied aux talons et inversement. Cela alimente les tendons en sang et entraîne l'interaction entre les nerfs et les muscles du pied. Le renforcement des muscles du pied permet d'éviter les lésions ligamentaires et les chutes. Il est également judicieux de marcher pieds nus aussi souvent que possible, notamment sur un sol irrégulier.

Flexion des genoux:

Lentement, en gardant le dos droit, mettez-vous en position de squat et remontez avant d'être complètement accroupi. Le poids doit être réparti sur l'ensemble du pied. Ceci est un peu plus facile si vous vous tenez debout avec vos talons légèrement surélevés, par exemple sur un pas de porte. Répétez l'exercice aussi souvent que possible.

Des muscles des cuisses forts sont la clé de la stabilité.

Mettre et enlever les chaussures en position debout:

Une stabilité au niveau du torse est nécessaire pour ne pas tomber. Serrez un peu l'abdomen et remontez le plancher pelvien. Contractez également les muscles de la jambe d’appui tendue, puis tirez doucement l'autre jambe vers le haut. Essayez de garder votre équilibre en laçant la chaussure ou en fermant la fermeture éclair.

Cet exercice vous permet de rester mobile, d'entraîner votre équilibre et votre coordination et de vous renforcer.

(Voir suite ci-dessous...)

Monter les escaliers:

Saisissez toutes les occasions de monter ou de descendre des escaliers dans votre vie quotidienne au lieu d'utiliser l'ascenseur ou l'escalator. Si vous êtes encore stable sur vos pieds, ne vous tenez pas à la rampe. Cela renforce les muscles des jambes et stimule la circulation sanguine.

Tenir debout sur une jambe:

Ancrez-vous fermement dans le sol avec une jambe d’appui - de préférence pieds nus ou en chaussettes. Tirez l'autre jambe vers le haut, devant le corps. Si vous avez les mains libres, vous pouvez appuyer le genou fermement contre l'abdomen. Cela permet également d'étirer le fléchisseur de la hanche de la jambe d’appui.

Une autre possibilité est l'arbre, que nous connaissons du yoga: placez votre pied au niveau du genou de la jambe d’appui et tendez les mains vers le ciel. Fixez un point immobile avec vos yeux, si possible au loin.

Si vous parvenez à garder votre équilibre ainsi pendant un certain temps, vous pouvez compliquer l'exercice, par exemple en fermant les yeux ou en déplaçant lentement le haut de votre corps d'avant en arrière et en étendant votre jambe vers l'arrière. Utilisez vos mains pour vous aider à le faire. Lorsque vous êtes dans la position de l’avion, revenez doucement. Une autre option consiste à le faire sur une surface instable comme un coussin en mousse ou une couverture pliée - mais attention à ne pas glisser!

En lien avec le sujet

de Andrea Söldi,

publié le 16.10.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Courrier de noël Migros: ne laissons personne de côté

Commencer maintenant
Desktop_2880x1260.jpg