Fermer

Vivre plus sainement?

Voici comment éviter les ampoules

Les ampoules aux pieds sont douloureuses. Et elles peuvent causer de graves infections.

Des ampoules peuvent se former lorsque les chaussettes sont mal adaptées, mouillées, ou avec des chaussures qui ne sont pas à la bonne pointure. Peu importe alors qu’il s’agisse de chaussures de ski, de randonnée ou du quotidien. Sous l’effet du frottement accru entre la chaussette et la chaussure, les couches supérieures de l’épiderme se décollent. Du liquide s’accumule dans les cavités ainsi formées, tout comme du sang lorsque la lésion est profonde. Si la pression persiste, l’ampoule se perce, laissant la place à une plaie ouverte très douloureuse et susceptible de s’infecter.

Les chaussettes composées de matériaux high-tech sont plus adaptées que les chaussettes en laine, qui absorbent davantage l’humidité et ont tendance à glisser.

Des chaussures et des chaussettes bien adaptées pour éviter les ampoules

Nous pouvons généralement éviter les ampoules en choisissant du matériel de marche bien adapté. Les chaussures ne doivent être ni trop petites ni trop grandes. Le talon doit avant tout bien s’encastrer dans le contrefort, qui ne doit en aucun cas comprimer le pied ni frotter contre lui. Pour les chaussures de randonnée et de montagne, il est important que le pied puisse correctement se dérouler durant la marche.

Les chaussettes composées de matériaux high-tech et dotées de diverses zones textiles sont plus adaptées que les chaussettes en laine, qui absorbent davantage l’humidité et ont tendance à glisser.

A titre préventif, il est possible de coller sur la zone exposée du sparadrap ou de la bande adhésive (tape), et ce généreusement et sans former de pli. C’est aussi ce que font les pros de la montagne. Pour que les adhésifs tiennent bien, il est important que la peau soit bien sèche et dégraissée au savon.

Ne pas mettre à nu les ampoules

Prévenir les ampoules

Vérifiez votre «concept chaussettes-chaussures»: quelles expériences avez-vous faites l’année dernière? Ce qui a fait ses preuves n’a pas besoin d’être changé.

Après une nouvelle acquisition, testez votre combinaison chaussettes-chaussures lors d’une brève promenade en terrain naturel.

Aux premiers signes d’ampoules, faites immédiatement une pause et appliquez un pansement.

Emportez systématiquement des pansements pour ampoules et un spray désinfectant dans votre pharmacie de randonnée et vos bagages de ski.

Lorsque des petites ampoules se forment malgré tout, elles ne doivent pas être totalement mises à nu. Les grosses ampoules bombées contenant beaucoup de liquide doivent être percées sur le bord avec une épingle désinfectée, puis vidées avec une légère pression. Comme les ampoules qui ont déjà éclaté, elles sont aspergées de produit désinfectant.

Il convient ensuite d’appliquer un pansement pour ampoules (par exemple Comfeel) en le pressant bien. Ces pansements disposent d’une couche à base d’hydrocolloïde qui gonfle sous l’effet de l’humidité de l’ampoule et agit parfaitement contre la douleur en formant une sorte de coussin.

Ce pansement peut être conservé jusqu’à la disparition des douleurs de pression, ce qui peut prendre plusieurs jours. Ne déchirez en aucun cas la peau qui s’est détachée, car elle protège mécaniquement la plaie et prévient les infections. Les restes de peau sèche ne doivent être coupés que lorsqu’une nouvelle peau sèche s’est formée. Il est également possible de coller des pansements pour ampoules à titre préventif sur les parties menacées. Là encore, la peau doit être sèche et exempte de graisse.

Publié le 17.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: