Fermer

Vivre plus sainement?

Une plante aux nombreuses vertus

La consoude est connue depuis l’Antiquité comme plante de premiers soins en cas de blessures sportives et de douleurs musculaires et articulaires.

Aïe! Quand on fait du sport, une blessure est vite arrivée: un faux pas ou une faute, un coup ou une chute, un surentraînement ou des séquences de mouvements incorrectes peuvent se révéler particulièrement douloureux. Les blessures sportives ou les douleurs musculaires et articulaires peuvent également être traitées par des remèdes à base de plantes, comme la consoude, que tous les sportifs devraient avoir dans leur pharmacie.

La consoude… consolide

Avec ses fleurs en forme de cloche, la consoude est très répandue et pousse de préférence dans les zones humides. Le nom consoude, tout comme son nom botanique Symphytum officinale donnent des indications sur l’utilisation de la plante: le terme consoude vient du bas latin Consolida (dérivié de «consolidare» qui signifie «consolider»), qui au fil du temps s’est transformé en consoude. Le nom latinisé Symphytum est quant à lui issu du grec ancien symphyo, qui se traduit par «j’unis» et fait référence à ses vertus cicatrisantes.

Connue depuis des siècles

La consoude jouit en effet d’une longue tradition en tant que plante médicinale. Dans son «Naturalis historia», le savant romain Pline l’Ancien recommandait cette boraginacée aux alentours de 77 après J.-C. comme remède en cas de contusions et de luxations ainsi que pour la cicatrisation.

La Coopérative scientifique européenne de phytothérapie (ESCOP) liste diverses indications: en usage externe en cas de tuméfaction et de douleurs articulaires et musculaires; mais également en cas d’arthrose, de douleurs dorsales aiguës, de déchirures musculaires, de contusions et d’entorses, d’irritations douloureuses des tendons, de tendinite et de périarthrites de l’épaule.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

Les fabuleux atouts des plantes médicinales

Synergie des principes actifs

La consoude contient, surtout dans sa racine mais aussi dans ses feuilles, des principes actifs précieux tels que du mucilage, des tanins, de l’acide rosmarinique et de l’allantoïne. Ce mélange de principes actifs confèrerait à la plante herbacée des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et décongestionnantes. Le principe actif allantoïne, en particulier, serait très efficace. L’allantoïne fait l’objet de nombreuses indications dans la cosmétique moderne, car cette matière première est réputée pour régénérer les tissus et favoriserait la formation de nouvelles cellules. Ce que les Romains et les Grecs ne savaient pas encore à l’époque, c’est que l’allantoïne est naturellement présente en grande quantité dans la consoude.

de Petra Koci,

publié le 24.04.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg