Fermer

Vivre plus sainement?

Randonnée: premiers soins en cas de blessures

Ampoules aux pieds ou genou écorché: les lésions dont on est victime en randonnée sont le plus souvent minimes. Voici des conseils sur la meilleure façon de traiter bobos et autres blessures.

1. Coup de soleil

La lésion le plus souvent sous estimée est le coup de soleil. Comme il fait moins chaud en altitude, on ressent moins le rayonnement solaire. Il faut donc s’enduire abondamment de crème solaire et en renouveler régulièrement l’application, car le produit s’estompe à cause de la transpiration et du frottement des vêtements. Portez lunettes de soleil et chapeau.

2. Efforts excessifs

La randonnée en montagne est une performance sportive, pas une promenade. L’air plus rare en altitude sollicite davantage cœur et poumons. Choisissez votre itinéraire de manière qu’il corresponde à vos capacités, à votre constitution physique et à votre équipement. Qui souffre par exemple de vertige devrait en tenir compte en choisissant sa randonnée. Emportez assez à boire!

3. Ampoules aux pieds

En montagne, absolument pas question d’être en baskets. Premièrement, parce qu’avec elles, on se tord les pieds et on dérape plus facilement. Deuxièmement, parce que des chaussures stables et bien «rodées» préviennent mieux les ampoules aux pieds. Des chaussettes de randonnée spéciales et des pansements pour ampoules à utiliser cas d’urgence sont recommandés. Si une ampoule s’est formée, ne la percez pas! Sinon, la plaie est susceptible de s’infecter. Ce sont surtout les personnes souffrant de déficience immunitaire, par exemple en raison d’un diabète, qui présentent des risques. Si l’ampoule est très douloureuse ou présente des signes d’inflammation, il convient de consulter un médecin.

4. Entorse

Faire une pause, refroidir, mettre un bandage et surélever sont les principales mesures à prendre. Refroidir la cheville dans un ruisseau de montagne ou à l’aide d’une bouteille d’eau fraîche. Faire un bandage de compression depuis le bas vers le haut. Il ne doit pas serrer, mais soutenir. Un t-shirt peut aussi servir de bandage de fortune. Prudence: qui ne peut pas marcher correctement perd rapidement l’équilibre sur un terrain accidenté. Utiliser des bâtons et ne pas prendre de risques!

5. Écorchure, coupure

Il est important de nettoyer avec de l’eau une plaie souillée. Pour des plaies fortement infectées, il ne faudrait utiliser l’eau des ruisseaux et des lacs de montagne qu’en cas d’absolue nécessité, de l’eau potable est préférable. Désinfectez ensuite la plaie et recouvrez-la avec un pansement, un bandage ou un linge propre. Pour savoir si un vaccin contre le tétanos est nécessaire, il faut vérifier à quand remonte le dernier. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Planifiez une randonnée

Tout sur le sujet

6. Lésion musculaire

Une pierre mouillée, une racine glissante, et on se retrouve par terre. Une fatigue excessive contribue souvent à des accidents de ce type. Plus fortes sont les douleurs à l’effort et moins le muscle peut bouger facilement, plus la blessure est grave. Ne massez pas le muscle, mais appliquez la «règle RGCS»: Repos, Glace (ou refroidissement), Compression (bandage), et Surélévation.

7. Fractures osseuses et luxations

Manipulez le moins possible les os fracturés ou les articulations luxées. Il vaut mieux faire une éclisse au moyen d’une branche ou d’un bâton de randonnée et appeler les secours. Si un membre est très déformé et cause de fortes douleurs, les secouristes peuvent essayer de le mettre dans une position moins douloureuse par des tractions prudentes. Qui s’est déjà souvent luxé l’épaule sait le plus souvent ce qu’il convient de faire et peut conseiller ses accompagnants. Dans tous les cas, il faut ensuite consulter un médecin et passer une radio.

de Dr med. Konrad Birrer,

publié le 04.09.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner une carte annuelle de Fitness d'une valeur de Fr. 1420.-.

S'abonner