Fermer

Vivre plus sainement?

Comment mesurer correctement la fièvre

La fièvre ne se mesure plus avec du mercure depuis longtemps. Les thermomètres digitaux et à infrarouge garantissent aujourd’hui des mesures sûres, rapides et confortables. Mais il existe des différences en termes de précision.

La température normale du corps se situe autour de 37 degrés. Cela dit, en présence de germes ou de virus comme c’est plus souvent le cas lors de la saison froide, l’organisme déclenche ses mécanismes de défense. La fièvre en fait partie, car le système immunitaire est plus efficace avec des températures corporelles élevées. C’est pourquoi une personne qui a de la fièvre guérit plus rapidement. Pour ne pas freiner trop tôt le processus d’auto-guérison, les adultes en bonne santé ne doivent donc prendre de premières mesures pour faire tomber la fièvre que si leur température grimpe au-dessus des 39,5 degrés et que cela leur procure une gêne. Il est donc utile d’obtenir une mesure précise de la fièvre.

Le plus précis: le thermomètre digital et la mesure dans le rectum

Des tests comme en ont réalisés dernièrement l’Institut de médecine de famille de l’Université de Zurich et l’émission Kassensturz montrent régulièrement ceci: avec leur capteur thermique situé à leur pointe, les thermomètres stylos digitaux sont ceux qui mesurent la température avec le plus de précision, et la différence avec la température réelle n’est que de quelques dixièmes de degré en moyenne. En contact direct avec la muqueuse sous la langue ou dans le rectum, le capteur mesure la température corporelle d’une manière considérée comme particulièrement précise et stable. La mesure sous l’aisselle n’est pas idéale car elle est influencée par la température ambiante et fournit donc des valeurs non fiables.

Trouvez le thermomètre adapté à vos besoins dans notre assortiment

Le plus rapide: la mesure dans l’oreille

Le capteur à infrarouge des thermomètres auriculaires mesure le rayonnement thermique du tympan, qui augmente avec la hausse de la température corporelle. La mesure ne prend que quelques secondes. Il faut ajouter un demi-degré par rapport à la mesure rectale. Par ailleurs, pour une mesure auriculaire correcte, il faut tirer légèrement l’oreille vers le haut et vers l’arrière, pour redresser le conduit auditif et de façon que le capteur à infrarouge mesure le rayonnement thermique du tympan, et non celui du conduit auditif plus froid. Cela pose problème chez les enfants, car leur conduit auditif est encore trop étroit et se présente un peu différemment. Dans les tests, la précision de mesure de cette méthode s’élève en moyenne à 1 degré environ. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Autres conseils utiles en cas de refroidissement

Le plus confortable: le maintien devant le front

Les thermomètres frontaux fonctionnent également avec un capteur à infrarouge. Ils mesurent le rayonnement thermique qui se dégage du front ou des tempes et qui dépend de la température corporelle. Ici aussi, la mesure ne prend que quelques secondes. Certains appareils ne nécessitent absolument aucun contact avec la peau pour les mesures, mais on les tient à quelques centimètres au-dessus de la peau. Cela dit, étant donné que le contact direct est absent et que la température ambiante influence la surface de la peau, la précision de la mesure avec cette méthode est de l’ordre de 1,5 degré au maximum. Dans le test, ce sont les appareils combinés capables de mesurer la température à la fois dans l’oreille et au front qui ont affiché les résultats le moins précis.

Ne pas influencer la mesure par des facteurs extérieurs

Le principe est le suivant: se mettre tout d’abord au repos avant de prendre une mesure améliore la précision. Les mesures ne devraient pas être prises juste après une séance de sport ou une activité physique, après un repas, après être resté longtemps sous une couverture chaude, après un séjour à l’extérieur dans un froid glacial ou encore une séance de cryothérapie. Car le thermomètre donnera alors des résultats erronés. Et si la température semble vraiment élevée ou basse par rapport à la valeur précédemment relevée, le mieux est de réitérer la mesure.

de Andreas Grote,

publié le 23.01.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner 3 bons-saveur d'une valeur de Fr. 70.-

S'abonner