Fermer

Vivre plus sainement?

Comment bien se moucher

Que faire lorsque l’on a le nez bouché? Renifler à grand bruit ou se moucher avec un son de trompette? Petit mode d’emploi.

Pour les médecins américains, la réponse est claire: il faut renifler quand on a le nez bouché. Lorsque nous nous mouchons, une grande quantité de mucosités et de microbes sont en effet transportés au mauvais endroit, c’est-à-dire dans les sinus et l’oreille moyenne, où ces agents pathogènes peuvent déclencher d’autres infections.

Se moucher n’est-il donc qu’une mauvaise habitude d’Europe centrale? Non. Mieux vaut se moucher que de renifler, recommande Eva Engler, cheffe de service de Medbase Thoune.

Se moucher, c’est pratiquement comme éternuer

Pour elle, le danger d’inflammation des sinus n’est pas un argument valable. Les sinus, qui se situent à un emplacement central dans le nez, seraient selon elle généralement déjà enflammés lors d’un rhume. Pour éviter une infection des sinus, il est par ailleurs important que les sécrétions nasales ne soient pas trop visqueuses.

A cela vient s’ajouter le fait que lorsque l’on se mouche dans un mouchoir, un tourbillon d’air est produit dans le pharynx, comme lors d’un éternuement. Ce tourbillon évite que les agents pathogènes arrivent dans les voies respiratoires inférieures, la trachée et les bronches.

Une bronchite causée par les reniflements?

Ceux qui reniflent et remontent ainsi les mucosités courent le risque de conduire les germes dans les voies respiratoires. Dans le pire des cas, cela peut causer une bronchite. Il n’y a toutefois aucun risque à avaler les mucosités, car les germes sont soigneusement décomposés dans l’estomac.

Ce qui compte, c’est de bien se moucher, c’est-à-dire pas trop vigoureusement. Il convient par ailleurs d’éliminer le mucus séparément pour chaque narine. Lorsque l’on se mouche, on se bouche donc une narine pendant que l’autre souffle.

N’utiliser qu’une seule fois les mouchoirs en papier

Pour se moucher, il est préférable de se servir de mouchoirs en papier, que l’on jettera alors immédiatement. Cela permet de réduire le risque de propager des agents pathogènes et de contaminer les autres. Et après s’être mouché, il faut toujours se laver les mains.

Publié le 13.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: