Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Quand les enfants voient mal

À quoi les parents doivent prêter attention, que faire en cas de déficience visuelle chez l’enfant et pourquoi les défauts visuels détectés trop tard peuvent limiter le choix de carrière.

Le sens de la vue d’un bébé se développe fortement au cours des premiers mois. On suppose qu’à la naissance, le bébé ne distingue dans un premier temps que l’obscurité et la lumière et ne reconnaît que vaguement le contour des visages. La coordination des deux yeux n’est pas non plus encore fonctionnelle au début de la vie, c’est pourquoi certains bébés louchent pendant les premières semaines.

Plus tard, les bébés deviennent capables reconnaître les structures grossières et l’œil peut lentement faire la mise au point. Par exemple, il est possible de tester au cours du premier mois si le bébé fait des mouvements oculaires curieux en réponse à la lumière d’une petite lampe de poche. Plus tard, le nouveau-né est également censé montrer de l’intérêt pour les jouets à fort contraste et suivre le jouet des yeux et le regarder ou l’attraper.

Aucun strabisme ne doit plus être visible à partir du 6e mois. Afin de détecter une déficience visuelle à un stade précoce, nous recommandons d’effectuer un examen des yeux dès la petite enfance en cas d’anomalies.

Quels sont les signes typiques d’une déficience visuelle chez les jeunes enfants?

Si un strabisme est observé chez les nourrissons après l’âge de 6 mois, on est alors en présence d’une anomalie du développement normal des yeux. Parmi les autres signes éventuels figurent des frottements fréquents des yeux, des clignements fréquents ou une sensibilité prononcée à la lumière. Une inclinaison de la tête ou un strabisme d’un seul œil peuvent également être observés.

Quels sont les signes typiques d’une déficience visuelle chez les enfants d’âge scolaire?

De nombreux facteurs différents peuvent indiquer une déficience visuelle chez les enfants d’âge scolaire. Par exemple, si l’enfant se rapproche fortement de la télévision ou plisse souvent des yeux pour regarder le tableau mural ou l’écran de la télévision, cela peut indiquer une myopie.

Des problèmes de concentration, des maux de tête fréquents (surtout après un effort ou le soir) et une fatigue survenant rapidement pendant la lecture et l’écriture peuvent également indiquer une myopie. Il faut également effectuer un examen des yeux si l’enfant se plaint de temps à autre d’une vision double ou floue.

Comment traiter la déficience visuelle chez l’enfant?

Si la déficience visuelle est causée par une modification de la vergence de l’œil (myopie, hypermétropie et astigmatisme), la déficience visuelle est traitée avec des lunettes. Si l’acuité visuelle se développe différemment de chaque côté en raison d’une différence bilatérale plus importante, il convient de couvrir l’œil le mieux développé par un pansement oculaire.

Si la déficience visuelle est due à un strabisme visible ou non visible (strabisme à petit angle), l’œil le plus faible doit être entraîné en couvrant l’œil le mieux développé avec un pansement oculaire. Dans de rares cas, des exercices peuvent également être proposés en cas de problèmes de coopération binoculaire. Il est alors important de faire clarifier la situation de manière détaillée et d’effectuer des examens de suivi.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

Apprenez-en davantage au sujet des yeux

Vers le dossier

Peut-on traiter le strabisme par des exercices?

Le strabisme doit faire l’objet d’un examen chez un ophtalmologue par un orthoptiste. Les orthoptistes sont spécialisés dans le diagnostic et la thérapie du strabisme, de la déficience visuelle, des tremblements oculaires et des troubles du mouvement oculaire. La thérapie adéquate est alors proposée en fonction de la forme de strabisme.

Une déficience visuelle peut-elle disparaître en grandissant?

Partiellement, mais seulement avec le bon traitement. La vision se développe de la naissance jusqu’à l’âge de douze ans environ. L’important est que la déficience ou la perturbation visuelle soit découverte dans la petite enfance et traitée correctement.

À partir de quel âge les enfants peuvent-ils porter des lentilles de contact?

Une distinction est faite entre l’adaptation des lentilles de contact à des fins médicales et l’adaptation des lentilles de contact pour des raisons de confort. Les lentilles de contact pour des raisons de confort ne sont utiles que si l’enfant est capable de les manipuler correctement et cultive une très bonne hygiène personnelle, comme avoir des ongles propres, etc. C’est pourquoi ce type de lentilles de contact n’est généralement pas recommandé aux enfants et aux jeunes avant l’âge de 16 ans. Une mauvaise manipulation des lentilles de contact peut provoquer de graves lésions oculaires, dont certaines ne peuvent être traitées.

Les parents peuvent-ils favoriser le bon développement de la vision de l’enfant?

Oui, en motivant sans cesse l’enfant à jouer dehors. En effet, un manque de lumière naturelle ou le fait de fixer les écrans pendant des heures peut favoriser et renforcer la myopie. Une alimentation équilibrée à base de légumes et la plus «colorée» possible a aussi un effet indirectement bénéfique sur les yeux. En outre, les parents doivent soutenir et motiver au maximum leurs enfants pendant la thérapie orthoptique et oculaire.

Peut-on prévenir une déficience visuelle chez l’enfant?

Le plus important est de détecter la déficience visuelle à un stade précoce. Même si un défaut visuel est connu chez d’autres membres de la famille, un examen des yeux doit être effectué de manière préventive, par exemple par un orthoptiste ou un ophtalmologue. Si une déficience visuelle est détectée, il est important de procéder à des examens de suivi.

Que fait un orthoptiste?

Pour Info:
  • L’hypothèse selon laquelle le port de lunettes rend la vue plus mauvaise est un mythe. C’est bel et bien le contraire: pour qu’un enfant atteint de déficience visuelle puisse développer pleinement sa vision, il doit porter des lunettes. Les parents doivent encourager leur enfant à le faire.

Les orthoptistes traitent des personnes de tous âges dans les domaines du diagnostic, de la prévention, de la thérapie et de la réadaptation. Ils sont spécialisés dans la reconnaissance du strabisme, de la déficience visuelle, des problèmes de coopération binoculaire, des tremblements oculaires et des troubles fonctionnels des muscles oculaires. Ils sont capables de diagnostiquer et de traiter les problèmes de développement de la vue. Les orthoptistes travaillent dans des cabinets d’ophtalmologie, des cliniques ophtalmologiques ou des cliniques de réadaptation et travaillent en étroite collaboration avec les ophtalmologistes. L’examen orthoptique est couvert par la caisse-maladie.

Important:

Observez votre enfant et, en cas d’anomalies, faites-le examiner par un orthoptiste chez un pédiatre ou un ophtalmologue.

Un défaut visuel non détecté et traité à temps peut entraîner le développement d’une déficience visuelle, qui ne peut alors plus être traitée. La capacité de voir en trois dimensions peut également être perdue. Ces troubles visuels peuvent notamment restreindre le choix de carrière.

En cas de déficience visuelle unilatérale ou de strabisme à petit angle, les signes d’alarmes font souvent défaut. Par exemple, un enfant qui louche n’utilise activement qu’un seul de ses deux yeux pour voir. L’acuité visuelle de l’œil atteint de strabisme ne peut donc pas se développer et une déficience visuelle se développe. Pour cette raison, en cas de strabisme à petit angle invisible pour le profane, le défaut visuel est souvent détecté trop tard.

de Orthoptiste ES Elena Wermelinger,

publié le 01.12.2020, ajusté le 15.09.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Courrier de noël Migros: ne laissons personne de côté

Commencer maintenant
Desktop_2880x1260.jpg