Fermer

Vivre plus sainement?

Le sport nuit-il à la santé?

Les médecins recommandent de faire du sport pour lutter contre toutes sortes de maladies. Des scientifiques ont étudié la fréquence de l’apparition d’effets indésirables.

«No sports!», c’est ainsi que le célèbre Premier ministre britannique Winston Churchill aurait répondu à la question d’un journaliste qui lui demandait pourquoi il était devenu si vieux. «Le sport est un meurtre» est aussi la devise des allergiques au sport.

Des scientifiques danois et norvégiens ont récemment examiné ensemble si ces slogans recelaient une part de vérité. Ils ont analysé 773 études dans lesquelles un groupe de personnes devait faire de l’exercice physique et un groupe de référence s’en abstenir. Le jogging, le cyclisme, la danse, le tai-chi, et autres thérapies par le mouvement, ont été recommandés.

Les «effets secondaires» de l’exercice physique

Dans près de la moitié de ces études, il a été déterminé non seulement si l’exercice physique était bénéfique, mais aussi s’il avait des effets secondaires indésirables, voire dangereux. En moyenne, une personne sur six ayant suivi un programme d’exercice physique a fait état d’effets indésirables mais sans gravité.

Les symptômes les plus fréquemment signalés étaient la fatigue, des douleurs, un mal de dos ou une bursite (inflammation ou gonflement d’une bourse séreuse). Ces symptômes ne semblaient pas liées à la fréquence ou à la durée des exercices physiques.

(Voir suite ci-dessous...)

Plus sur les blessures dues au sport

Vers le dossier

Plus fréquemment pour certaines maladies

Des conséquences graves, par exemple crises cardiaques ou fractures de la hanche, n’ont pas été plus fréquentes dans les groupes pratiquant un sport que dans les autres groupes. Le sport n’est donc pas un meurtre.

Les participants à ces études étaient des personnes en bonne santé et d’autres souffrant de maladies diverses et variées. Des effets indésirables ont été signalés le plus souvent par des personnes atteintes d’ostéoporose ou souffrant de douleurs dorsales, des personnes âgées, mais également par des personnes en bonne santé. Toutefois, les scientifiques ont également souligné que seules six études impliquant des personnes atteintes d’ostéoporose avaient été incluses dans cette analyse et que ce résultat devait donc être considéré avec prudence.

Aucune excuse pour les allergiques au sport

Mais globalement, l’évaluation montre que l’exercice physique et le sport constituent une prescription médicale fiable. Elle ne fournit donc aucune excuse aux allergiques au sport. Et la célèbre citation «No sports!» n’est pas non plus un conseil pertinent car, contrairement à ce qui lui a été attribué à tort, Churchill a en fait pratiqué un sport: c’était un passionné d’équitation.

Source: «British Journal of Sports Medicine»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 19.10.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg