Fermer

Vivre plus sainement?

Le colrave

Tandis que le nom allemand de Kohlrabi, colrave en français, ou chou-pomme, s’est imposé dans diverses langues, le tubercule en lui-même reste plutôt dans l’ombre. A tort.

Qui souhaite commander quelque chose à manger au Japon sans connaître la langue sera bien avisé d’utiliser le terme d’origine allemande «Kohlrabi» (colrave). En effet, le nom de ce légume a été repris dans différentes langues: outre le japonais, on le retrouve sous cette forme en russe et en anglais. On ignore d’où vient initialement ce légume. Dans les manuels d’herboristerie et sur les dessins, il apparaît au XVIe siècle et il s’est véritablement développé au XIXe. Aujourd’hui, il est plutôt dans l’ombre, à tort.

Un tubercule de forme ronde à ovale

Le tubercule de la Brassica oleracea var. gongylodes est un renflement de la tige qui relie les feuilles et les racines. Il présente une forme ronde à ovale. Selon la variété, son diamètre est situé entre 5 et 20 centimètres. Les feuilles à longue tige sortant de ce tubercule sont vert foncé et dentées. En fonction de la variété également, la peau va du blanc-vert et du vert au bleu-violet.

De nombreux nutriments également dans les feuilles

Le colrave contient du magnésium, du sélénium, du calcium et d’autres sels minéraux. Le tubercule renferme également de l’acide folique et des vitamines B et C. Rapportées à leur poids, les feuilles du cœur du colrave contiennent encore davantage de nutriments que le tubercule lui-même. Elles peuvent aussi être utilisées pour la cuisine.

Récolté dans la région à partir de juin

Avec la culture en plein champ, la plante âgée de deux ans est généralement récoltée en Suisse à partir de juin. On trouve le colrave toute l’année durant et c’est de juin à septembre qu’il est au meilleur prix. Le colrave est essentiellement cultivé en Suisse, en Allemagne et en Autriche. L’Italie et l’Espagne approvisionnent le marché de novembre à avril.

Sans les feuilles, une semaine au réfrigérateur

Comme presque chaque légume, le colrave doit être consommé le plus frais possible. Il peut être conservé au réfrigérateur pendant une semaine au maximum, mais seulement une fois que l’on a retiré ses feuilles. Enroulé dans un torchon humide, il peut être gardé plus longtemps.

Une saveur douce - cru et cuit

Des feuilles bien juteuses sont un signe de fraîcheur. Les tubercules d’une taille importante sont souvent durs. Avant de le préparer, lavez le tubercule et éliminez généreusement la base de la racine, mais plus parcimonieusement le pétiole. Retirez ensuite la peau. Pour congeler le colrave, lavez-le, pelez-le et blanchissez le tubercule coupé en morceaux pendant environ trois minutes. Le colrave peut être mangé en crudité ou cuit en accompagnement. Du fait de sa saveur douce et de sa chair tendre, il est même apprécié des enfants.


Cela pourrait également vos intéresser: