Fermer

Vivre plus sainement?

Quel sport d’hiver pour qui?

Les sports d’hiver ont une influence sur notre santé, quelles que soient l’intensité et la nature du sport. Les personnes désireuses de faire du bien à leur corps devraient opter pour un mix de différentes disciplines.

Ski: l’entraînement énergique pour tout le corps

Fortement taillés, courts ou un peu plus longs: les avis divergent quant au choix des bons skis. Mais ce que nous savons est que si l’on est en bonne santé, ce sport peut être pratiqué souvent jusqu’à un âge avancé et par toute la famille. Il entraîne le muscle quadriceps fémoral ainsi que la musculature des mollets et de l’abdomen. Il stimule par ailleurs fortement des éléments de coordination élémentaires pour maintenir l’habileté générale. Les personnes qui se sentent fatiguées à la fin de la journée doivent se montrer particulièrement prudentes en skiant, ou mieux encore, redescendre dans la vallée en empruntant les télésièges. En effet, la plupart des chutes et des blessures se produisent en fin de journée.

Ski de fond: l’entraînement idéal du système cardiovasculaire

Grâce au mouvement de glisse, ce sport est particulièrement doux pour les articulations. La contrainte uniforme exercée en permanence renforce par ailleurs le système cardiovasculaire et suscite une meilleure endurance de base. Le ski de fond n’occasionne que très rarement de graves fractures. Pourtant, une sollicitation excessive peut entraîner des blessures au niveau des muscles et des tendons. C’est pourquoi ici aussi, la règle est la suivante: augmenter progressivement l’entraînement et offrir toujours suffisamment de phases de repos à son corps.

En lien avec le sujet

Snowboard: l’entraînement de coordination endiablé

Le snowboard sollicite bien les mêmes muscles que le ski, mais la pratique de ce sport est plus difficile. C’est pourquoi la patience est de mise. Prendre son temps au début et laisser les grands sauts aux professionnels est le gage d’un plaisir de longue durée sur son snowboard. En revanche, mieux vaut ne pas se retenir en matière d’équipement. Avec un protège-poignets utilisé de façon ciblée, on pourrait par exemple éviter près de 40 pour cent des blessures sur cette articulation.

Ski de randonnée: en communion avec la nature

Les personnes qui veulent vraiment profiter des paysages enneigés tout en faisant travailler leur système cardiovasculaire devraient chausser les peaux de phoque. Ou bien entendu aussi les raquettes. Celles-ci offrent une expérience hivernale particulièrement impressionnante, surtout la nuit. Le choix des bons vêtements est alors important: ceux-ci doivent à la fois laisser suffisamment de liberté de mouvement et être chauds. Et ici aussi, n’oublions pas de toujours adapter l’itinéraire à nos propres capacités.

de Dr med. André Dietschi,

publié le 14.06.2018


Cela pourrait également vous intéresser: