Fermer

Vivre plus sainement?

Comment retrouver un sourire éclatant?

Les dents blanches ont un effet bluffant. Le blanchiment des dents, aussi appelé bleaching, est donc à la mode. Toutefois, il n’est recommandé que dans certaines conditions.

Différentes méthodes
  • Pour le home-bleaching, le dentiste confectionne une gouttière en matière plastique adaptée au patient. A la maison, celui ci la remplit avec du gel blanchissant et la porte chaque jour pendant une ou deux heures ou toute la nuit. Au bout de deux semaines environ, les dents sont plus claires de jusqu’à trois niveaux de couleur. D’après les indications de la Société suisse des médecins-dentistes (SSO), le home-bleaching est considéré comme la méthode la plus durable. Le résultat peut tenir plusieurs années en fonction des habitudes alimentaires et de brossage des dents.
  • Des dents plus blanches en 90 à 120 minutes seulement: c’est possible avec le power bleaching pratiqué dans le cabinet du dentiste. Pour ce faire, est utilisé un agent blanchissant à la concentration plus forte que pour le home-bleaching. La gencive doit donc être soigneusement recouverte pour éviter toute irritation. Inconvénient: le blanchiment rapide peut rendre les dents hypersensibles. De toute façon, celui ou celle qui réagit déjà de manière sensible à la chaleur ou au froid, aux produits sucrés ou acides, choisira de préférence le home-bleaching, moins agressif pour les dents, même si elles peuvent dans ce cas être provisoirement plus sensibles.
  • Le bleaching interne peut s’envisager dans le cas de dents traitées à la racine. Pour cela, le dentiste ouvre l’entrée du canal radiculaire, y introduit l’agent blanchissant et obture provisoirement la dent. L’obturation définitive n’est faite que lorsque la teinte souhaitée a été obtenue. Inconvénient: les dents foncent à nouveau avec le temps.

Un sourire renversant comme celui de Julia Roberts, ce serait bien. La plupart des gens ont naturellement des dents couleur ivoire, donc plutôt jaunâtres. Il est en outre normal que les dents deviennent encore plus foncées au fil des ans. De plus, la dentition peut se colorer sous l’effet de la consommation de certains aliments, de boissons comme le café, le thé ou le vin rouge, ou de tabac. Ou encore à la suite d’un traitement des racines et aussi à cause de certains médicaments, les antibiotiques par exemple.

Consulter d’abord son dentiste

Qui ne supporte plus la couleur foncée de ses dents et songe à les faire blanchir devrait d’abord les faire examiner. En effet: «pour un bleaching, les dents ne doivent pas être cariées», explique Susann Lorani, du réseau national de cabinets dentaires https://zahnarztzentrum.ch/fr/home.html. De plus, idéalement, il n’y a pas sur le devant d’obturations ni de couronnes, qui ne peuvent pas être blanchies. En avoir signifie en général qu’il en faudra ultérieurement de nouvelles, d’une teinte plus claire. Avant d’en venir au blanchiment, un nettoyage professionnel des dents est recommandé pour éliminer tartre et décolorations superficielles.

Différentes méthodes

Le blanchiment s’effectue ensuite avec un gel spécial contenant du peroxyde de carbamide, qui pénètre dans l’émail des dents où il fragmente les pigments de couleur en composés incolores. Il existe pour ce faire trois méthodes différentes qui coûtent chacune environ 500 francs (voir encadré).

Déconseillé aux femmes enceintes et aux adolescents

La Société suisse des médecins-dentistes (SSO) estime que le blanchiment professionnel est dans l’ensemble sans inconvénient. Dans l’état actuel des connaissances, le risque de caries n’est pas accru et il n’y a pas non plus de perte de substance dentaire. Cependant, l’utilisation du produit blanchissant est déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que chez les jeunes de moins de 18 ans.

Surtout pas de remèdes «maison»

De plus, la prudence est de mise pour les traitements entrepris de sa propre initiative. D’après Susann Lorani, les agents blanchissants achetés en droguerie ou en pharmacie apportent peu car leur concentration est très faible. Par contre, les dentifrices blanchissants peuvent aider à éliminer les colorations superficielles causées par le café ou le thé, mais ils sont le plus souvent très abrasifs, rendant ainsi l’émail rugueux, ce qui fait réapparaître plus vite les colorations. Le mieux est donc de ne les utiliser que rarement.

La nocivité pour la couche supérieure des dents de remèdes «maison» comme le bicarbonate de soude est prouvée. Même si Julia Roberts ne jure prétendument que par lui.

de Vera Sohmer,

publié le 13.11.2017

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: