Fermer

Vivre plus sainement?

De combien d’heures de sommeil un enfant a-t-il besoin?

Quand un enfant devrait-il aller au lit et de combien d’heures de sommeil a-t-il besoin? Une seule chose est sûre: il n’existe pas de règles fixes et l’âge de l’enfant joue un rôle secondaire.

Depuis le week-end, Lina (9 ans) et Mara (11 ans) sont insupportables et traînent leur fatigue. Elles se sont couchées beaucoup trop tard à l’occasion de l’anniversaire d’oncle Ueli. Leur papa trouve que, de toute façon, elles vont toujours trop tard au lit. Mais quand les enfants doivent-ils aller se coucher?

Des besoins en sommeil individuels

«Il n’y a pas de règles fixes prescrivant l’heure à laquelle les enfants des différents âges doivent aller se coucher», explique Jacomine Lindblom (47 ans), psychologue et conseillère en éducation chez erziehungs-beratung.ch. «Chaque enfant a ses propres besoins en matière de sommeil.» Huit heures sont un minimum, mais certains peuvent avoir besoin de douze heures. Il n’y a qu’une seule règle générale: «Un enfant qui dormira beaucoup étant bébé restera souvent un gros dormeur», affirme Jacomine Lindblom.

Bien dormir s’apprend
  • Observez et notez le nombre d’heures de sommeil dont votre enfant a vraiment besoin.
  • Ne présentez pas le moment d’aller au lit comme une punition ou une récompense.
  • Des stores fermés aident à mieux dormir.
  • Revoyez vos attentes: votre enfant a peut-être besoin de moins ou de plus d’heures de sommeil que vous le pensiez?

Vous trouverez sur Famigros d’autres conseils pour que votre enfant dorme bien

Définir le bon moment

La bonne heure pour envoyer les enfants au lit se fixe aussi en fonction des besoins des parents. S’ils ne sont pas fatigués le soir, les enfants peuvent lire dans leur lit ou écouter une histoire. Les parents ont alors une soirée au calme bien méritée.

Les besoins en sommeil ne sont pas une question d’âge

Même si elle est très répandue, l’idée que l’on a besoin de moins de sommeil en grandissant n’est pas vraie dans tous les cas. «Un enfant de huit ans n’aura pas forcément besoin de dormir plus longtemps qu’un enfant de dix ans. Et au moment de la puberté, les adolescents ont souvent à nouveau besoin de plus de sommeil.» Envoyer un enfant se coucher tôt en guise de punition pose problème: «A qui cette mesure profite-t-elle s’il se réveille à cinq heures du matin?»

Veiller perturbe le rythme

Les enfants ne supportent pas tous bien de veiller. Si un enfant peut dormir tout son content, il récupérera ses heures de repos nécessaires. Un rythme de sommeil perturbé se stabilise souvent en deux ou trois jours. Jacomine Lindblom précise toutefois que «certains parents souffrent pendant plusieurs jours de l’humeur d’un enfant qui n’a pas assez dormi.»

de Claudia Langenegger,

publié le 28.09.2018

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: