Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Fermer

Vivre plus sainement?

Vivre plus sainement?

Quel type de jeûne est le plus adapté pour vous?

Le Carême a commencé – c’est l’occasion de se débarrasser des kilos du confinement. Choisissez la méthode qui vous convient le mieux.

Pour les débutants

Si vous souhaitez jeûner juste un peu, choisissez la soupe: remplacez un repas principal par une soupe. Cela permet de réduire les calories. Une «journée soupe» ou une «semaine soupe» est encore plus bénéfique.

Important: les soupes ne doivent pas contenir beaucoup de glucides ni de bombes caloriques telles que la crème ou le fromage. La soupe de Carême idéale consiste soit en un bouillon fraîchement préparé, soit en un potage de légumes.

Pour les becs à bonbons

Sans sucreries, rien ne va plus? Alors une cure de jus est la solution idéale. Avec des jus de fruits et de légumes. Ceux-ci ont meilleur goût s’ils sont fraîchement préparés. Si vous diluez le jus de fruit avec de l’eau, vous ferez durer le plaisir.

Important: les jus de fruits sont riches en fructose, ce qui peut surcharger le foie. Il faut donc boire maximum trois décilitres de jus de fruits (sans sucre ou fructose ajouté) par jour et compléter avec du jus de légumes et/ou de l’eau. Les personnes qui ont l’estomac fragile doivent faire attention: l’acidité des jus de fruits peut irriter l’estomac.

(Voir suite ci-dessous...)

Pour les grignoteurs

Quelques chips, quelques noix, un morceau de fromage ou de chocolat. Ceux qui grignotent de temps en temps ne sont jamais rassasiés, mais ils mangent en fait toute la journée et consomment beaucoup de calories. Le jeûne intermittent apprend aux grignoteurs à passer quelques heures sans manger. Commencez par une pause alimentaire de trois à quatre heures entre les repas. Vous pouvez prolonger ces pauses autant que vous le souhaitez.

Important: la seule pause alimentaire ne fait pas perdre de poids. Pour perdre des kilos, il convient de consommer moins de calories que nécessaire et de faire davantage d’exercice.

Pour les personnes très occupées

Pas le temps de manger? Si c’est le cas, que diriez-vous d’un 16/8? C’est-à-dire jeûner pendant 16 heures, durant lesquelles vous ne buvez que de l’eau, du thé ou du café non sucré. Vous ne mangez que durant les 8 heures restantes. Ce jeûne intermittent permet au métabolisme de s’ajuster pendant la pause alimentaire. Cela peut avoir un effet bienfaisant en cas de diabète, d’hypertension artérielle et de surcharge pondérale.

Important: il est préférable de commencer dans une période où vous n’avez pas d’obligations sociales. Vous pouvez alors déterminer vous-même l’heure du petit-déjeuner et du repas du soir. Au début, vous pouvez faites une pause alimentaire de douze heures et la prolonger progressivement.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet «jeûne»

Vers le dossier

Pour les guerriers du week-end

Pendant la semaine, vous avez besoin de toute votre énergie et d’être pleinement concentré? Alors le jeûne intermittent 5/2 est sans doute la meilleure méthode pour vous, c’est-à-dire que vous mangez normalement pendant cinq jours et ne consommez que 500 kilocalories pendant un ou deux jours par semaine.

Important: les personnes atteintes de diabète doivent se faire accompagner par un médecin pendant leur jeûne. La modification du métabolisme peut nécessiter un ajustement de la dose du médicament.

Pour les personnes très déterminées

Conseils pour jeûner:
  • Le jeûne ne permet de perdre durablement du poids que si vous changez votre mode de vie. Fixez-vous un objectif modeste. Il vaut mieux perdre «seulement» deux kilos et maintenir ce poids dans la durée que de perdre cinq kilos et de les reprendre aussitôt.
  • Il est difficile de persévérer durant un jeûne lorsqu’on traverse une période très stressante.  
  • Mangez avec plaisir et lentement. Veillez à être bien rassasié après chaque repas.
  • Lorsque vous avez envie de manger, demandez-vous sincèrement: ai-je vraiment faim ou s’agit-il d’autre chose, par exemple de l’ennui, une certaine frustration, de la colère...? Combattre de tels sentiments avec de la «nourriture» n’aide pas vraiment.
  • Les personnes en surpoids qui parviennent à perdre cinq pour cent de leur poids peuvent être fières d’elles! Elles rendent un grand service à leur santé.
  • Les enfants et les adolescents, les femmes enceintes, les personnes atteintes d’un cancer du foie ou d’une maladie rénale, ou très âgées, doivent s’abstenir de jeûner ou au moins consulter préalablement un spécialiste.

D’abord une journée de préparation avec environ 1000 kilocalories puis, pendant dix jours, seulement du bouillon, des jus de légumes, de l’eau et du thé – avec le jeûne thérapeutique, les kilos dégringolent en raison du faible nombre de calories par jour. Mais la perte de poids n’est durable que si l’on change son mode de vie après la période de jeûne. Le jeûne thérapeutique est également pratiqué pour «purifier» le corps et l’esprit.

Important: si vous optez pour un jeûne thérapeutique, il est préférable de vous faire accompagner par un médecin. Le jeûne thérapeutique a davantage de chance d’être efficace lors d’un séjour dans un établissement de cure avec d’autres curistes.

de Dr med. Martina Frei,

publié le 17.02.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Plus de 1500 produits Bio sur Migros Online

À découvrir
icon-512x512.png