Fermer

Vivre plus sainement?

Le grand ABC des succédanés du sucre

Vous voulez renoncer au sucre ou réduire votre consommation? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les succédanés du sucre – dans quelle mesure ils sucrent, combien de calories ils contiennent et quel effet ils ont sur votre santé.

Comme leur nom l’indique, les succédanés du sucre sont là pour remplacer le sucre. Ils doivent contribuer à économiser des calories et à réduire le risque de caries. Les succédanés du sucre sont métabolisés sans insuline et peuvent être utilisés dans de nombreux domaines.

Les succédanés du sucre sont des liaisons au goût sucré. Ils font partie des additifs alimentaires. Les succédanés du sucre peuvent être subdivisés en deux sous-groupes, les substituts de sucre et les édulcorants intenses.

Les propriétés des succédanés du sucre en un coup d’œil

Propriétés

Substituts de sucre (alcools de sucre)
 

Édulcorants intenses

Qu’est-ce qui en fait partie?

Sorbitol, mannitol, isomalt, maltitol, lactitol, xylitol, érythritol, sirop de polyglycitol

Acésulfame de potassium (ace K), aspartame, cyclamate, saccharine, sucralose, thaumatine, stevia, néotame, néohespéridine DC, sel d’aspartame-acésulfame, advantame

Pouvoir sucrant (par rapport au sucre ordinaire)

Semblable au sucre ordinaire: 0,4 à 1 x

Plus fort que le sucre ordinaire: 35 – 37’000 fois

Valeur énergétique (kcal/g)

env. 2,4 kcal

variable: 0 ou 4 (mais, compte tenu du pouvoir sucrant très élevé, seules de petites quantités sont utilisées, de sorte que la valeur énergétique est négligeable).

Influence sur la santé dentaire (caries)

aucune

aucune

Influence sur le taux d’insuline

aucune ou faible

aucune

 

Édulcorants intenses – quels effets ont-ils?

Les édulcorants de synthèse ont un pouvoir sucrant de 35 à 37 000 fois plus élevé que le sucre. Selon le type, ils ne contiennent pas de calories, ou autant que le sucre ordinaire. Mais compte tenu de leur énorme pouvoir sucrant, on en utilise beaucoup moins. C’est pourquoi les produits sucrés avec des édulcorants contiennent beaucoup moins de calories que les produits dotés d’une grande quantité de sucre ordinaire.

Dans les boissons sucrées en particulier, l’édulcorant peut être une alternative intéressante pour consommer beaucoup moins de sucre et de calories. Mais la recherche du goût sucré persistera.

Le mieux est de boire de l’eau ou de réduire la consommation de boissons sucrées. Et la consommation de produits contenant des édulcorants ne devrait pas inciter à accroître les quantités absorbées.

Les édulcorants sont régulièrement soupçonnés d’être cancérigènes ou de provoquer des fringales. Cela n’a pas pu être attesté scientifiquement à ce jour. Les édulcorants autorisés au sein de l’UE sont considérés comme sans danger. (Poursuivez votre lecture ci-dessous …)

Sucre et douceurs: ce que vous devez savoir

Vers le dossier

À combien d’édulcorants ai-je droit?

La valeur ADI indique la quantité d’absorption quotidienne acceptable (Acceptable Daily Intake). C’est une valeur permettant d’évaluer les édulcorants autorisés sur le plan de la santé. Elle repose sur les résultats d’expériences sur les animaux. Des doses élevées de la substance concernée sont administrées sur une période prolongée.

La dose jusqu’à laquelle aucun effet indésirable n’est apparu est divisée par un facteur de sécurité (généralement 100). C’est ainsi que l’on obtient la valeur ADI. Celle-ci indique la quantité en «mg/kg de poids corporel» de la substance pouvant être absorbée quotidiennement pendant toute une vie sans devoir s’attendre à des effets indésirables. Si cette valeur indicative est dépassée occasionnellement, c’est encore tolérable. Si la substance est utilisée dans la quantité usuelle, la valeur ADI n’est pas ou rarement atteinte.

Comment les édulcorants sont-ils signalés?

Si des édulcorants sont utilisés, l’indication «avec édulcorants» doit figurer sur le produit. S’il contient du sucre et des édulcorants, celui-ci doit porter la mention «avec sucre et édulcorant». Les édulcorants exacts doivent être indiqués nommément dans la liste d’ingrédients.

Il existe différentes valeurs limites pour la quantité d’édulcorant autorisée. Celle-ci diffère en fonction de l’édulcorant et du produit.

Plus sur les différents édulcorants

  • Numéro E: E 950
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 200
  • ADI*: 9
  • Goût: sucré
  • Propriétés: substance solide blanche, se prête à la cuisson et à la pâtisserie (car résistant à la chaleur)
  • Utilisation: industrie: différentes valeurs maximales pour: à énergie réduite ou sans sucre: boissons sans alcool et desserts, confiseries, pâtes à tartiner, marmelades, confitures, gelées, conserves de fruits et légumes aigres-douces, conserves de poisson, de fruits de mer et de mollusques aigres-douces, salades composées, moutarde, sauces, snacks à partir de céréales ou de fruits à coque, boissons alcoolisées
  • Numéro E: E 951
  • Valeur énergétique (kcal/g): 4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 200
  • ADI*: 40
  • Goût: sucré
  • Propriétés: non résistant à la chaleur
  • Utilisation: industrie: différentes valeurs maximales pour: à énergie réduite ou sans sucre: boissons sans alcool, desserts, confiseries, pâtes à tartiner, marmelades, confitures, gelées, conserves de fruits et légumes aigres-douces, conserves de poisson, de fruits de mer et de mollusques aigres-douces, snacks à partir de céréales ou de fruits à coque
  • Autres: les détracteurs supposent que l’aspartame peut causer des effets secondaires tels que nausées, maux de tête ou même des réactions nerveuses ou immunitaires indésirables, voire provoquer le cancer. Toutefois, des études scientifiques attestant de tels effets font défaut à ce jour. La question de savoir si l’aspartame provoque des fringales est aussi régulièrement discutée. Cela n’a pas non plus pu être prouvé. Ce qui est certain, c’est que l’aspartame peut être dangereux pour les personnes atteintes de phénylcétonurie, une maladie métabolique. L’aspartame est constitué des acides aminés asparagine et phénylalanine. Comme les personnes concernées ne peuvent assimiler la phénylalanine, les produits contenant de l’aspartame doivent porter la mention «contient une source de phénylalanine».
  • Numéro E: E 952
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 35
  • ADI*: 7
  • Goût: sucré
  • Propriétés: résistant à la chaleur (se prête également à la cuisson)
  • Utilisation: industrie: à énergie réduite ou sans sucre: boissons, desserts, pâtes à tartiner, confitures, marmelades, gelées, conserves de fruits, compléments alimentaires
  • Autres: de l’avis médical, on ne devrait pas en consommer plus de 11 g. Les enfants, en particulier, atteignent fréquemment cette valeur avec de limonades. Le cyclamate a déjà été soupçonné (avant même l’aspartame) d’avoir un effet cancérigène, mais de récentes études américaines (indépendantes) n’ont pas pu établir de lien avec le cancer de la vessie.
  • Numéro E: E 954
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 400
  • ADI*: 5
  • Goût: amer à métallique (pour cette raison, fréquemment utilisée avec du cyclamate ou de la thaumatine)
  • Propriétés: édulcorant incolore
  • Utilisation: industrie: à énergie réduite ou sans sucre: boissons, desserts, pâtes à tartiner, confitures, marmelades, gelées, confiseries à base de cacao ou de fruits séchés, conserves de fruits et légumes aigres-douces, conserves de poisson, de fruits de mer et de mollusques aigres-douces, sauces et moutarde, boissons alcoolisées, snacks à partir de céréales ou de fruits à coque
  • Autres: il est supposé que la saccharine, en combinaison avec certaines médicaments et polluants environnementaux, peut endommager la muqueuse de la vessie. La prudence s’impose donc en cas de maladies de la vessie ou de prise de médicaments.
  • Numéro E: E 955
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 500 - 600
  • ADI*: 15
  • Goût: sucré
  • Utilisation: industrie: à énergie réduite ou sans sucre: boissons, desserts, pâtes à tartiner, confitures, marmelades, gelées, confiseries, conserves de fruits et légumes aigres-douces, conserves de poisson, de fruits de mer et de mollusques aigres-douces, sauces et moutarde, boissons alcoolisées, snacks à partir de céréales ou de fruits à coque, compléments alimentaires
  • Autres: dans les expérimentations animales, des grossissements importants du foie ou des reins ont été constatés après des mutations métaboliques. Mais le transfert de ce constat à l’homme n’est donné que dans certains cas extrêmement limités.
  • Numéro E: E 957
  • Valeur énergétique (kcal/g): 4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 2500
  • ADI*: -
  • Goût: semblable au réglisse
  • Propriétés: utilisée fréquemment comme exhausteur de goût
  • Utilisation: industrie: chewing-gums avec sucre, chewing-gums et confiseries sans sucre, boissons aromatisées non alcoolisées, desserts, confiseries à énergie réduite ou sans sucre à base de cacao et de fruits séchés, glace à énergie réduite ou sans sucre
  • Autres: était à l’origine un édulcorant naturel pouvant être obtenu à partir des fruits mûrs de la plante de katemfe (répandue dans les forêts tropicales africaines). Aujourd’hui «clonée» et pouvant être produite de manière relativement simple.
  • Numéro E: E 960
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 200 -300
  • ADI*: 4
  • Goût: amer, pour cette raison, utilisée en combinaison avec d’autres édulcorants
  • Propriétés: résistante à la chaleur, peut être utilisée pour la cuisson et la pâtisserie
  • Utilisation: industrie: boissons, yogourt, confiseries sans sucre, chewing-gum, édulcorants de table, comprimés édulcorants, soupes, bouillons, sauces, produits aigres-doux du poisson et de fruits de mer, compléments alimentaires
  • Autres: obtenue à l’origine à partir de la plante stevia d’Amérique du Sud. Les glycosides de stéviol utilisés comme édulcorant sont extraits de la plante et traités industriellement. La stévia n’est pas autorisée comme plante en Suisse.
  • Numéro E: E 961
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 7.000 – 12.000
  • ADI*: 2
  • Goût: sucré
  • Propriétés: peu résistant à la chaleur
  • Utilisation: industrie: glace, gelées et confitures, confiseries sans sucre, produits aigres-doux dérivés du poisson et des fruits de mer, soupes, bouillons, sauces, boissons aromatisées, bière légère
  • Autres: dérivé de l’aspartame, contient de la phénylalanine (voir aspartame)
  • Numéro E: E 959
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 600
  • ADI*: 5
  • Goût: semblable au réglisse et à la menthe
  • Propriétés: sous forme de poudre, haute résistante à la chaleur, se conserve longtemps
  • Utilisation: industrie: chewing-gums avec sucre, chewing-gums sans sucre, produits à base de viande, boissons sans alcool à énergie réduite ou sans sucre, desserts, confiseries, glace, boissons alcoolisées
  • Autres: il s’agit d’un édulcorant généralement synthétisé qui est toutefois aussi présent sous forme naturelle, p. ex. dans les agrumes.
  • Numéro E: E 962
  • Valeur énergétique (kcal/g): 4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 350
  • ADI*: 20
  • Goût: sucré (plus sucré que les deux substances ensemble)
  • Propriétés: poudre blanche, faible résistance à la chaleur
  • Utilisation: industrie: à énergie réduite ou sans sucre: boissons sans alcool, desserts, confiseries, pâtes à tartiner, marmelades, confitures, gelées, conserves de fruits et légumes aigres-douces, conserves de poisson, de fruits de mer et de mollusques aigres-douces, snacks à partir de céréales ou de fruits à coque, boissons alcoolisées
  • Autres: contient une source de phénylalanine (voir aspartame)
  • Numéro E: E 969
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): jusqu’à 37.000
  • ADI*: -
  • Goût: sucré
  • Propriétés: poudre blanche, peu résistante à la chaleur
  • Utilisation: industrie: p. ex. dans la moutarde, les sauces et pâtes à tartiner salées, les confiseries et confitures à calories réduites, les chewing-gums
  • Autres: obtenue par voie de synthèse

Substituts de sucre

Les substituts de sucre, appelés également alcools de sucre, ou polyols, correspondent à différentes liaisons chimiques dotées d’un goût sucré. Elles sucrent un peu moins ou autant que le sucre ordinaire, mais contiennent, avec 2,4 kcal/g, moins de calories que le sucre ordinaire (4 kcal/g). Les substituts de sucre ne provoquent pas de caries.

À la différence du sucre ordinaire, les substituts de sucre sont en grande partie métabolisés indépendamment de l’insuline. Cela signifie qu’il n’y a pas d’augmentation du taux d’insuline dans le sang après consommation. Cela évite les fringales et la combustion des graisses ne s’en trouve pas freinée.

Les substituts ont en commun de pouvoir provoquer des diarrhées, des maux de ventre et des ballonnements si l’on en consomme trop. C’est pourquoi la mention «peut avoir des effets laxatifs en cas de consommation excessive» doit figurer sur les produits qui contiennent plus de 10% de substituts de sucre. Mais il n’existe pas de valeur ADI pour les substituts du sucre.

Substituts de sucre – ce qu’il faut savoir

  • Numéro E: E 420
  • Valeur énergétique (kcal/g): 2,4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 0,5
  • ADI*: -
  • Goût: sucré, légèrement rafraîchissant
  • Fabrication/propriétés: fabriqué à partir de glucose (sucre simple), fixe l’eau, résiste à la chaleur
  • Utilisation: industrie: p. ex. desserts, glaces, confiseries, chewing-gums, sauces, moutarde à énergie réduite/sans sucre
  • Numéro E: E 421
  • Valeur énergétique (kcal/g): 2,4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 0,3 - 0,5
  • ADI*: -
  • Numéro E: E 953
  • Valeur énergétique (kcal/g): 2,4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 0,5 – 0,6
  • ADI*: -
  • Goût: sucré
  • Fabrication/Propriétés: fabriqué à partir de sucre de betterave
  • Utilisation: industrie: p. ex. desserts, glaces, confiseries, chewing-gums, sauces, moutarde à énergie réduite/sans sucre
  • Numéro E: E 965
  • Valeur énergétique (kcal/g): 2,4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 0,6 – 0,9
  • ADI*: -
  • Goût: sucré, arrière-goût métallique
  • Fabrication/Propriétés: fabriqué à partir de fécule de pomme de terre ou de maïs
  • Utilisation: industrie: p. ex. desserts, glaces, confiseries, chewing-gums, sauces, moutarde à énergie réduite/sans sucre
  • Numéro E: E 966
  • Valeur énergétique (kcal/g): 2,4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 0,3 – 0,4
  • ADI*: -
  • Goût: sucré
  • Fabrication/Propriétés: fabriqué à partir de lactose (sucre du lait)
  • Utilisation: industrie: p. ex. desserts, glaces, gâteaux, biscuits, confiseries, chewing-gums, sauces, moutarde à énergie réduite/sans sucre
  • Numéro E: E 967
  • Valeur énergétique (kcal/g): 2,4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 1
  • ADI*: -
  • Goût: sucré, légèrement rafraîchissant
  • Fabrication/Propriétés: présent sous forme naturelle dans certains légumes et fruits (p. ex. dans le chou-fleur, les prunes et les framboises; n’est pas obtenu à partir de bois de bouleau mais fabriqué par procédé chimique
  • Utilisation: industrie: p. ex. desserts, glaces, gâteaux, biscuits, confiseries, chewing-gums, sauces, moutarde à énergie réduite/sans sucre
  • Numéro E: E 968
  • Valeur énergétique (kcal/g): 0
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 0,6 – 0,8
  • ADI*: -
  • Goût: sucré
  • Fabrication/Propriétés: présent dans les champignons, les fruits et le fromage; fabriqué p. ex. à partir de glucose (sucre simple) à l’aide de champignons
  • Utilisation: industrie: dans de nombreux produits alimentaires comme les autres édulcorants. Mais aussi: utilisé en tant qu’exhausteur de goût, excipient, humectant, stabilisateur, épaississant, agent gonflant et complexant.
  • Numéro E: E 964
  • Valeur énergétique (kcal/g): 2,4
  • Pouvoir sucrant (multiple du sucre ordinaire): 0,8
  • ADI*: -
  • Goût: sucré
  • Fabrication/Propriétés: fabriqué à partir de maltitol, de sorbitol et de glucides à chaîne longue
  • Utilisation: industrie: pour donner une masse sans calories aux produits à sucre et énergie réduits, fixer de l’eau supplémentaire dans le produit et maintenir une consistance stable. Pour: glaces, confiseries, confitures et autres pâtes à tartiner à énergie réduite/sans sucre, céréales de petit-déjeuner

*Valeur ADI (mg/kg poids corporel)

Source: entre autres zusatzstoffe-online.de

de Pia Martin,

publié le 22.11.2018


Cela pourrait également vous intéresser: