Fermer

Vivre plus sainement?

9 remèdes maison contre les refroidissements

Eau, sel, oignon, vinaigre, séré et un peu de miel: préparez d’excellents remèdes maison contre les refroidissements en un rien de temps et avec seulement quelques ingrédients.

Éprouvés et efficaces: les remèdes de grand-mère contre les refroidissements. Certains d’entre eux permettent de prévenir le rhume, d’autres accompagnent également le traitement. Et seulement six ingrédients suffisent.

La prévention par les remèdes maison

  • L’air sec entraîne entre autres une diminution de la production de mucus dans les voies respiratoires, ce qui entrave le mécanisme d’auto-nettoyage censé évacuer les agents pathogènes. Il est donc important de maintenir l’air humide, par exemple en faisant sécher le linge à l’intérieur, en plaçant un bol d’eau sur le radiateur ou en allumant un humidificateur.
  • Se gargariser pendant 15 secondes trois fois par jour avec de l’eau, voire avec du thé à la camomille ou à la sauge (tiède ou à température ambiante). Les gargarismes permettent d’éliminer une partie des agents pathogènes. Dans le cadre d’une étude japonaise, les participants qui s’étaient gargarisés avec de l’eau pendant la saison froide avaient contracté 40% d’infections en moins. En revanche, se gargariser avec l’ajout d’un produit désinfectant n’avait apporté aucun avantage.
  • Se laver les mains régulièrement peut réduire de moitié la fréquence des refroidissements. Il est particulièrement important de se laver les mains après être rentré de l’extérieur et avant de manger. En cas de refroidissements au sein de la famille, le risque d’infection peut être fortement réduit pour les proches si ces derniers adoptent dès le départ une bonne hygiène des mains et portent des masques. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Bon à savoir en cas de refroidissement

Tout sur le sujet

Comment traiter un refroidissement

  • Une compresse pour la gorge avec deux cuillères à soupe de séré maigre apaise les maux de gorge et a un effet décongestionnant. Envelopper le séré dans un petit linge en coton fin (par exemple une couche en tissu propre), poser un linge sec par-dessus et attacher le tout avec une écharpe. La compresse refroidissante ne doit recouvrir que l’avant de la gorge (oreille à oreille).
  • Douleurs aux oreilles: vive l’oignon! Hacher finement l’oignon, l’envelopper dans un petit linge en coton fin et le réchauffer légèrement. Appliquer la compresse sur l’oreille, la recouvrir d’un morceau de tissu chauffant (par exemple une chaussette en laine ou un gant de toilette trempé dans l’eau chaude et bien essoré) et fixer le tout avec un bonnet ou un bandeau pendant environ 30 minutes. Un enveloppement à l’oignon peut également être bénéfique en cas de mal de gorge ou de bronchite, car les oignons ont un effet antibactérien, anti-inflammatoire et expectorant. Ils sont toutefois susceptibles d’irriter les peaux sensibles. Ne pas utiliser d’oignons sur les bébés de moins de six mois.
  • Il est possible de soulager un rhume à l’aide de lavages nasaux. Deux fois par jour, dissoudre une cuillère à café rase de sel dans un demi-litre d’eau chaude. Utiliser un «pot de douche nasale» disponible en pharmacie ou rincer une narine avec une seringue de 20 millilitres. Incliner légèrement la tête du côté opposé pour que la solution saline s’écoule dans l’autre narine. Ne pas respirer pendant le rinçage!
  • En cas de bronchite, une compresse de poitrine est rapide à mettre en place. Plonger un linge de toilette dans de l’eau chaude, l’essorer et le placer sur la poitrine aussi chaud que possible (attention, il ne doit pas brûler la peau!). Appliquer ensuite un autre linge de toilette préchauffé, épais et sec par-dessus. L’enveloppement ne doit pas refroidir sur la peau. Le retirer à temps et laisser reposer pendant 20 minutes supplémentaires.
  • Une cuillerée de miel 30 minutes avant d’aller au lit peut soulager la toux, du moins chez les enfants. Les boissons fortement sucrées ont qui plus est un certain effet antibactérien. Le miel est légèrement plus efficace que les boissons sucrées: il peut libérer une sorte d’«antiseptique» qui augmente son effet. Important: les enfants de moins d’un an ne doivent pas consommer de miel à cause du risque de contamination par la bactérie Clostridium botulinum!
  • Les chaussettes au vinaigre font baisser la fièvre. Ajouter un peu de vinaigre à environ un demi-litre d’eau froide, y faire tremper une paire de mi-bas, les essorer légèrement et les enfiler sur les pieds. Ensuite, enfiler par-dessus une paire de bas en laine épais et secs. Une autre option consiste à envelopper les mollets. Pour ce faire, tremper deux torchons dans de l’eau vinaigrée, les essorer légèrement, les placer autour des mollets et enrouler deux linges de toilette épais et secs sans les serrer. N’utiliser cette méthode que si la personne malade a les pieds chauds et ne frissonne pas.

de Dr med. Martina Frei,

publié le 27.12.2019, révisé le 14.01.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner une heure de conseils nutritionnels

S'abonner