Fermer

Vivre plus sainement?

10 exercices efficaces pour se détendre dans les embouteillages

Le versant du col du Saint-Gothard sur lequel les voitures sont bloquées dans un embouteillage ne joue aucun rôle pour la santé. Les douleurs dorsales au volant se manifestent d’un côté comme de l’autre. Comment rester détendu dans un bouchon.

En 2016, d’après une enquête de l’Office fédéral des routes (OFROU), les autoroutes suisses ont connu 24'066 heures d’embouteillage, causant aux automobilistes pertes de temps et petits problèmes de santé. Quelques astuces permettent cependant de mettre à profit ces pauses forcées pour se détendre. Voici dix exercices pour y parvenir.

  1. Modifier sa position assise 
    En modifiant légèrement votre position assise, vous activez l’organisme. Vous favorisez ainsi l’irrigation sanguine et stimulez la circulation.
  2. Étirer les bras 
    Tenez fermement le volant des deux mains, diamétralement, tout en faisant une séquence de brèves contractions suivies de relâchements des muscles des bras, cela les stimule.
  3. Activer les muscles des mains 
    En serrant brièvement très fort le volant puis en le relâchant.
  4. Serrer les mâchoires 
    Contractez les muscles masticatoires, cela favorise l’irrigation sanguine.
  5. Contracter la musculature pelvienne 
    Cela active la musculature du tronc.
  6. Tourner la tête 
    Tournez alternativement la tête vers la gauche et vers la droite. Vous détendez ainsi votre nuque.
  7. Gros dos 
    Arrondir la colonne vertébrale puis étirer la poitrine permet une relaxation corporelle, facilitée aussi par la contraction et le relâchement du dos.
  8. Mouvements des épaules 
    Soulevez les épaules et penchez-vous vers l’avant et vers l’arrière, puis relâchez. Cela élimine les crampes.
  9. Mouvement des orteils 
    Si vous avez des douleurs dans les jambes, dans un embouteillage, enlevez complètement les pieds des pédales, faites-les peser fortement sur le plancher de la voiture tout en étirant les orteils vers le haut, cela vous soulagera.
  10. Faire des pauses 
    Si le voyage dure plus de deux heures, des pauses de 15 minutes minimum sont de rigueur. Il est recommandé de faire quelques pas et de détendre ses muscles pour rétablir une bonne circulation sanguine.

(Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Exercices pratiques de relaxation au quotidien

Boire beaucoup d’eau

Comment se comporter dans un embouteillage?

«Quand vous arrivez sur un début d’embouteillage, vous ne devriez pas essayer de combler tout de suite l'espace entre votre véhicule et celui qui le précède en freinant énergiquement. Cela produit un effet domino, et un plus gros bouchon se forme», explique Franz Steiner, spécialiste de la circulation chez Traffic Support, à Winterthur. Cette entreprise est spécialisée dans la fluidification de la circulation, notamment au droit des chantiers.

D’après Franz Steiner, les curieux voulant par exemple mieux observer un véhicule stationné sur la bande d’arrêt d’urgence, ou un chantier en cours, freinent pour cela plus que nécessaire, provoquant aussi un effet domino.

Pour rester efficace, il est important de boire beaucoup. Par ailleurs, un apport d’eau suffisant évite la déshydratation et prévient les maux de tête. Par contre, café et boissons énergétiques n’aident à combattre que très momentanément la fatigue. Les automobilistes ont intérêt à y renoncer, de même qu’à un repas gras et lourd.

3 conseils pour être correctement assis en voiture

Pour un voyage détendu, les sièges sont légèrement inclinés vers l’arrière, entre 100 et 110 degrés, le milieu de l’appuie-tête se trouvant à peu près à la hauteur des yeux. Les sièges modernes équipés d’un soutien lombaire compensent une cambrure éventuelle. Sur les sièges à réglage multiple, le dossier s’adapte exactement au dos.

  • Distance aux pédales: régler le siège de manière que les jambes restent légèrement fléchies les pieds en appui sur les pédales, les cuisses reposant détendues sur le siège.
  • Le dossier: il est toujours en contact avec le dos. Lui donner par conséquent une inclinaison plutôt raide que douce.
  • Distance au volant: bras tendus, les poignets atteignent exactement le sommet du volant.

Changer de voie est contre-productif

Franz Steiner, spécialiste de la circulation chez Traffic Support à Winterthur, déconseille également de changer sans cesse de voie pour aller plus vite. Il vaut mieux rester sur une voie et s’insérer tranquillement dans la circulation. Il estime que 10 à 20 % des embouteillages pourraient être évités par un comportement prévenant et coopératif. La stratégie idéale consiste, en tant qu’automobiliste, à prendre son parti de l’embouteillage et à se focaliser sur ce qu’il y a de mieux à faire.

de Silvia Schütz,

publié le 24.09.2018


Cela pourrait également vous intéresser: