Fermer

Vivre plus sainement?

La grenade

On prête différents effets bénéfiques à la grenade, le fruit des dieux. Nous vous indiquons comment égrainer les grenades, ce qu’il y a dedans et ce qu’il en est de leur potentiel effet sur la santé.

L’histoire de la grenade remonte à 5000 ans environ. Il n’est donc pas possible de dire avec certitude d’où provient exactement ce fruit. On suppose que son pays d’origine est quelque part en Asie occidentale ou centrale. La grenade est déjà mentionnée dans la Bible. Ce fruit symbolique est censé contenir 613 graines, autant qu’il existe de prescriptions dans l’Ancien Testament. La grenade joue aussi un grand rôle dans la mythologie grecque et dans le Moyen Age chrétien: comme repas des dieux ou, sur les blasons et les peintures, comme symbole du pouvoir ou des vertus des souverains.

Une peau dure à la vie intérieure passionnante

Le grenadier fait partie de la famille des lythracées et il a des feuilles persistantes. Il atteint cinq à huit mètres de haut et vit pendant quelques centaines d’années. Le fruit lui-même est de la taille d’une pomme et de couleur jaune vert à rouge en fonction de l’origine. L’intérieur de la grenade est divisé en cloisons formant ce que l’on appelle des loges. Celles-ci renferment environ 400 graines anguleuses de la taille d’un pois. C’est la partie que l’on mange. Les pépins se trouvent dans les graines.

De l’automne à Noël

La saison principale des grenades va de septembre à décembre, période pendant laquelle a lieu la cueillette dans les principaux pays où elles sont cultivées, au Proche et Moyen Orient et dans l’espace méditerranéen. En Suisse, on ne plante pas de grenadiers car cette espèce a besoin d’un climat tropical à subtropical pour prospérer.

Moins de vitamine C que supposé

Les graines rouge sang contiennent des antioxydants qui protègent les cellules et peuvent jouer le rôle de piégeurs de radicaux. On prête à la grenade une action utile en cas de maladies cardiovasculaires, d’inflammations chroniques ou de cancer de la prostate. Il n’existe cependant aucune preuve scientifique indubitable pour faire des recommandations. Ce fruit exotique est toutefois sain. Les grenades contiennent du potassium, du fer et des vitamines B. La teneur en vitamine C est cependant plus faible que celle qu’on lui attribue communément. Pour un adulte, les besoins quotidiens en vitamine C se situent entre 95 et 110 milligrammes. Ils sont, par exemple, couverts par 65 grammes de poivron ou 200 grammes d’orange. Ou encore par 1400 grammes de grenade, car celles-ci ne contiennent que sept petits milligrammes aux 100 grammes.

Eviter les taches avec une planche à découper

Grâce à sa peau épaisse rappelant le cuir, la grenade peut être stockée pendant plusieurs semaines. Toutefois, la prudence est de mise pour séparer ses graines: les taches sur les vêtements partent difficilement au lavage. En plaçant le fruit coupé en deux sur une planche à découper et en extrayant les graines avec une cuillère en bois, on risque moins de se tacher. Une alternative consiste à ouvrir la grenade dans un bol rempli d’eau: tandis que les graines se déposent sur le fond, la peau reste en haut. On utilise volontiers les graines comme décoration pour les plats sucrés. En raison de leur goût aigre-doux, elles s’accordent aussi à merveille avec les plats de gibier.

publié le 09.10.2017


Cela pourrait également vous intéresser: