Fermer

Vivre plus sainement?

Dr med. David Fäh

David Fäh est médecin-nutritionniste. Il est titulaire d’un master en santé publique. Depuis 2015, il travaille principalement comme professeur à la Haute école spécialisée bernoise, pour la filière Alimentation et diététique.
david-faeh

Toutes les réponses de Dr med. David Fäh

david-faeh
Dr med. David Fäh

Nutritionniste

Bonjour Florian. Les légumineuses sont une excellente solution alternative. Vous pouvez aussi miser sur le riz, le maïs et les pommes de terre ainsi que les préparations à base de ces produits. Le sarrasin, le quinoa et l’amarante sont également sans gluten. Pour les pâtisseries, vous pouvez utiliser de la farine de noix et de légumineuses. N’hésitez pas à consulter les délicieuses recettes destinées aux personnes intolérantes au gluten sur le site iMpuls: https://www.migros-impuls.ch/fr/alimentation/recettes/sans-gluten. Vous trouverez forcément de quoi surprendre votre amie.

david-faeh
Dr med. David Fäh

Nutritionniste

Bonjour Thesy. Cela semble bien être une réaction allergique. Pour savoir si c’est vraiment le cas, il faut faire un test sanguin. Des protéines spécifiques entraînent généralement ce type de réaction. Il est possible que votre problème soit dû à une seule d’entre elles. Le degré de maturité et les  cultures de bactéries utilisées pourraient avoir une influence. Je vous conseille d’essayer plusieurs sortes de fromage et de noter à chaque fois si une réaction se produit.

david-faeh
Dr med. David Fäh

Nutritionniste

Vonjour Madlen. Il se peut que votre système parasympathique soit surmené. Après les repas, il véhicule votre sang vers l’appareil digestif qui en a besoin. Je pense qu’une activité d’endurance régulière renforcerait le système antagoniste sympathique et réduirait les symptômes. Les aliments riches en protéines produisent davantage de chaleur lors de la digestion (thermogenèse). Ils pourraient aussi être bénéfiques.

david-faeh
Dr med. David Fäh

Nutritionniste

Bonjour Lilo. Oui, c’est possible en essayant de rendre le corps plus tolérant. Pour cela, il faut augmenter progressivement l’apport de l’aliment concerné. Normalement, la plupart des personnes qui souffrent d’une intolérance supportent de petites quantités, ce qui ne semble pas être votre cas. Est-il certain qu’il ne s’agit par d’une allergie (test IgE)? Il serait concevable de renforcer votre tolérance aux pois chiches à l’aide d’autres légumineuses (soja, lentilles, fèves, etc.), car elles contiennent des composants similaires.

david-faeh
Dr med. David Fäh

Nutritionniste

En effet, les sortes de sucre (p. ex. le fructose) que le corps n’assimile que lentement et en faibles quantités peuvent être problématiques. Ces sucres fixent l’eau dans l’intestin, ce qui provoque des diarrhées. Essayez d’établir à chaque fois dans quel contexte vous avez eu la diarrhée (p. ex. après la consommation de tel ou tel fruit ou de tel ou tel légume). Les édulcorants de synthèse (sorbitol, xylitol, mannitol) peuvent provoquer le même type de réactions.

Les articles de Dr med. David Fäh

Faites connaissance avec nos experts


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonnez à la newsletter et gagnez un an de courses pour Fr. 3’000

S'abonner
geschenk-icon.jpg